Oser développer son image de marque

Bonjour et bienvenue à vous, vous qui voulez être libre et réussir. Vous avez lancé votre entreprise et crèer votre boite, et souhaitez passer à l’étape suivante ? Entre autres développer votre image de marque. Mais comment le faire ? L’inconnu est encore une des plus grandes peurs de l’homme.

Laissez-moi vous éclairer pour que vous puissiez dépasser vos craintes. Vous maitriserez les bases de ce développement, et vous comprendrez ainsi son importance et pourquoi il est incontournable.

1- Mais en fait, c’est quoi l’image de marque ?

Pour faire simple, l’image de marque, c’est la manière avec laquelle votre entreprise fera passer un message. Ce message doit refléter votre identité, ce qui rend votre entreprise unique ; vos produits, leurs spécificités et un style de communication propre à vous-même. Se construire une image de marque est la méthode pour vous assurer votre popularité et fidéliser les clients.

Les 3 grand facteurs de l’image de marque

A un moment j’ai été moi-même dans le flou. Je ne savais pas par où commencer. Je me demandais comment développer mon image et me faire connaître, c’était comme si un plafond barrait ma route vers le sommet. Mais avec persévérance et une longue analyse de mon univers commercial, j’ai trouvé comment et par quels canaux faire passer mon message vers mess clients. Si vous souhaitez en savoir plus,

J’ai gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

2- Qui suis-je ?

En effet, avant de vous présenter, c’est essentiel de savoir qui vous ères. Comme je vous le dit dans « entreprendre et culture« , vous devez d’abord savoir qui vous êtes. Est-ce que je produis ? J’accueil ? Ou bien j’innove ? Suis-je un fournisseur de ressources ? En quoi êtes-vous différents des autres, qu’est ce qui fait que vous soyez unique. Qu’est-ce que vous proposez ? C’est comme ça que vous vous allez réussir à bâtir une image de marque, enfin, plutôt les fondations.

3- Quel message ?

Lors d’une conférence en 2016 sur la communication, un des formateurs faisait participer l’assistance, il nous a alors invité à monter sur scène. Un volontaire s’est avancé et le formateur lui a tout simplement demandé de se présenter. En plein milieu du discours de ce dernier, le formateur l’interrompra et repris la parole et le remercia.  » votre message a pour but de préciser ce que vous proposez, ce que vous avez à apporter au marché. Que valez-vous ? Et comment souhaitez-vous montrer votre valeur au public ? ».

Vous aussi, embrassez le succès gratuitement avec 4 vidéos de mes formations ici.

Le message que vous passerez au rôle de séduire, Au même titre que vous souhaitez séduire quelqu’un. Un jeune homme qui veut aborder une jeune fille connait sa valeur, il est clair que ce dernier ne va pas directement lui demander sa main, ni tout de suite faire la liste de ses défauts. Il connait son identité, maintenant, il veut avoir bonne image, pour cela il doit trouver la meilleure façon de faire passer son message, a vision qu’il souhaite que la fille ait de lui. C’est ça le message.

4- Optimiser le design et le contenu

Petite explication

Donc, restons sur le même exemple, la jeune femme, quoi que déjà très attirante (toutes les femmes le sont), pour se démarquer des autres doit se faire belle. Bien coiffée, bine habillée, bien maquillée. Certes elle le fait sans doute pour se faire plaisir à elle, mais, le fait est qu’elle n’attirera plus de personne.

N’oublions pas que le sens dominant chez nous est la vue. Nous nous tournerons toujours vers quelque chose qui nous frappe dans l’oeil en premier. Que vous soyez dans le e-commerce ou dans le marché physique, le design est vital pour entreprendre mieux.

« L’impression visuelle est primordiale pour les clients dans la démarche d’achat » Hélène Lafourcade

Et pour votre entreprise ?

Bon voilà pour la jeune fille, mais nous parlons bien sûr d’entreprise, de business. Donc quels seront vos « habits », « maquillage », « accessoires » … Et bien pour bien faire passer votre message, il s’agit tout simplement, de votre nom et de votre slogan pour commencer, et puis bien sûr, l’ambiance de bien être que va dégager votre boutique ou votre blog.

Plusieurs petites entreprises, lorsqu’elles se décident à grandir, viennent souvent à changer de nom. Un phénomène qui touche même les grandes entreprises déjà bien connues, tout simplement parce que la modernisation du nom et du slogan est un facteur très important dans le but d’améliorer son image de marque.

Vous aussi, embrassez le succès gratuitement avec 4 vidéos de mes formations ici.

5- Un nouveau point de vue pour améliorer son image

Eh bien, sachez que pour ma part, c’est le point clé de notre ère. Dans le sens où les codes ont changé, le client à évoluer depuis le temps ou c’est la qualité du produit et son prix qui attirait le client et qui forgeait l’image de l’entreprise. Alors que dans la précédente décennie, et avant, le message était basé sur les qualités d’un produit.

Je m’explique, vu l’explosion de l’accès à l’information, depuis google, YouTube, Facebook, Snapchat, Amazon et autre, ce n’est plus la qualité qui est vraiment en avant, vu que les biens et services qu’on produit sont de diverses qualités. C’est maintenant la demande du client qui est au centre, ce n’est donc plus le produit.

Cette nouvelle démarche s’appliquait déjà pour les blogs. Le e-commerce tend à répondre aux demandes du client, il ne s’agit pas de proposer un bon produit mais proposer le produit que le client recherche. Un exemple simple, si une personne prépare un voyage pour la Sibérie par exemple, le blogueur lui proposera alors des matériaux adéquats. Il dirigera alors son clouent vers des sites de ventes de matériels résistants au froid.

6- Pesez vos actions

Donc oui, l’image de marque c’est important, ça vous ouvre des portes, les gens iront chez vous juste au son de votre marque, oui. Mais restez tout de même pesés, la communication, en contradiction de ce que j’ai affirmé précédemment, a pour but de vendre avant de renforcer votre image de marque. Donc à vos débuts, il serait plus sage de privilégier la vente. Je le conseil surtout pour ceux qui vont entreprendre dans la vente physique, pour ceux qui sont en lignes, le champ est plus libre.

Vous aussi, embrassez le succès gratuitement avec 4 vidéos de mes formations ici.

7- Le web, un média au service de la diffusion

Donc maintenant, vous avez votre message, votre slogan, vous avez du contenu de qualité, un design impeccable. Vous savez connaissance de l’attente du client. Comment allez-vous faire passer votre message ? par quel outil ?

Kiev, Ukraine – October 17, 2012 – A logotype collection of well-known social media brand’s printed on paper. Include Facebook, YouTube, Twitter, Google Plus, Instagram, Vimeo, Flickr, Myspace, Tumblr, Livejournal, Foursquare and more other logos.

Je me suis heurté à ces mêmes questions. Eh bien, d’un point de vue financier, pour débuter, les réseaux sociaux et le net propose un éventail de possibilités quasi infini. Je vous recommande aussi d’avoir votre propre site web, votre propre vitrine en ligne.

8- Bien s’entourer

Les statistiques ont prouvé que le salaire d’une personne est la moyenne de celle des personnes qui lui sont le plus proche. Dans la même optique, votre entreprise aura une meilleure image si vous vous associez. Associer vous avec des entreprises qui sont dans le même que vous, ou qui vous sont complémentaires.

9- Faites en sortes d’être visible

La diffusion de votre marque ou de votre entreprise sur les réseaux doit être visible. Elle doit toucher le maximum de gens donc soyez créatif dans vos messages. L’humour a toujours été un bon outil pour faire passer un message. Créez une certaine chaleur entre vous et vos interlocuteurs. Les meilleures pubs sont celles qui renforcent le sentiment de proximité. I faut que le client ressente que vous êtes là pour lui. C’est comme ça que vous serez visible, par votre présence pour eux.

Vous aussi, embrassez le succès gratuitement avec 4 vidéos de mes formations ici.

10- Une demande de retour d’expérience

C’est primordial de proposer un menu pour permettre au client de soumettre une évaluation par rapport à votre service. N’hésitez pas de demander leurs opinions sur votre image de marque. Ce travail de prospection vous permettra d’emmener vos clients dans votre aventure entrepreneuriale.

11- Quelle est la mission de votre entreprise

Essayez, en quelques mots, d’expliquer au public la mission de votre entreprise, ce qu’elle va apporter au client. Quel besoin du client vous allez satisfaire. Quelle est la raison pour laquelle vous avez lancé votre entreprise, pour répondre à quel besoin. Un message clé pour améliorer grandement votre image de marque.

12- Qui ciblez-vous ?

Quelles sont les caractéristiques de votre cible. Est-ce que votre produit ou votre service vise les familles ? Pour le loisir peut-être ? Votre image de marque aura plus de valeur si vous êtes clair sur ce point. Etes-vous une entreprise pour les ménages, ou pour les sociétés, pour les leaders ou pour les ouvriers… Mon entreprise a pour but de guider les entrepreneurs vers la réussite. Et vous ? Trouvez la réponse à cette question et faite le savoir.

13- Donnez une personnalité à votre marque

Imaginez que votre marque est une personne, comment serait cette personne ? Quelles sont ses caractères ? Etes-vous dans la modernité, ou le traditionnelle ? Cette personne est-elle amusante ou sérieuse ? Est-elle calme ou pétillante ? Cette personne est-elle jeune ou adulte ? Cela vous aidera à définir le visuel que vous mettrez en avant, et le message que vous souhaitez passer.

Vous aussi, embrassez le succès gratuitement avec 4 vidéos de mes formations ici.

14- Proposez une valeur unique

Voyez votre image de marque comme un message qui véhicule et qui propose une valeur unique, la valeur qui vous rend unique parmi les autres. Avez-vous ce petit plus qui poussera les gens à se ruer chez vous plutôt que chez la concurrence. Fiabilité, durabilité ou petit prix, voilà comment vous vous démarquerez Dans tous les domaines, des recherches ont mené à trouver les clés du succès et de la renommée.

Démarquez-vous

15- Comment emmener le client à s’engager

Il vous faut savoir que 90% des communications ne sont pas verbales. On sait depuis longtemps que faire appel aux émotions fait grandement accroitre l’image de marque d’une entreprise, ormi le fait d’avoir une bonne réputation.

Le moyen d’y arriver réside par un emploi intelligent des couleurs et de la musique. Les couleurs et la musique créent une &motion, une envie. Le rouge incite par exemple à l’urgence, le vert pour évoquer la nature. Il est démontré par exemple que le bleu est déconseillé dans la restauration, car celle-ci diminue l’appétit et il y en a encore tant d’autre, les couleurs doivent être en accord avec votre service. Il en est de même pour la musique, celle-ci comme les couleurs crée une émotion chez le spectateur, votre musique doit refléter le degré du sérieux de votre entreprise.

Vous aussi, embrassez le succès gratuitement avec 4 vidéos de mes formations ici.

16- Résummons

L’image de marque est donc ce qui vous permettra d’attirer les gens au simple son de votre marque, la construire réside dans le respect des points que je vous ai donnés précédemment. Trouvez ou renouvelez le nm de votre marque. Faites passer un message qui vous décrit. Ciblez les bonnes personnes. Soyez unique mais authentique. Incarnez votre marque, mettez en avant sa personnalité.

Le client doit sentir la proximité pour qu’il puisse s’engager à vos côtés. Travaillez sur l’esthétique de votre marque et de votre logo, le graphisme est primordial, mais assurez-vous d’avoir un contenu pertinent, ne vous la jouez pas trop excessif, soyez dans l’honnêteté tout de même. Mettez-vous en avant, et surtout sur les plateformes en ligne, les réseaux sociaux et autres. Trouvez-vous un nom de domaine facile à retenir et ouvrez votre propre site web.

Et le plus important, la perfection n’existe pas et rein ne s’est fait en jour, ça vous prendra du temps et il y aura toujours des points à améliorer. Voilà, maintenant vous avez les clés en main, il ne reste plus que la porte à pousser.

Rejoignez-nous sur notre groupe Facebook. Je suis aussi sur YouTube , pour vous guider dans vos périples. Retrouvez moi aussi sur les réseaux FacebookInstagramTwitter et LinkedIn.

A très bientôt.

Fabrice Hochui

Clickez ici http://bit.ly/2OXkPyz
afin de recevoir votre cadeau pour DEVENIR LIBRE VOUS AUSSI
CLICKER MAINTENANT

Click ici http://bit.ly/2WMLEpe
afin de recevoir votre formation ENTREPRENDRE MIEUX à 47€ au lieu de 447€

Click ici http://bit.ly/2D7pPKB
Formation COMMENT DEVENIR ENTREPRENEUR LIBRE Prix 97€ au lieu de 297€


CLICKER MAINTENANT
Formation EXPRESS à 197€ au lieu de 497€
click ici
http://bit.ly/2TKcsow

Formation pour DEVENIR ENTREPRENEUR LIBRE VIP 297€
CLICK ICI
http://bit.ly/2ENAg7J



 

Entreprendre dans l’art

Bien le bonjour cher lecteur. L’art est une activité qui touche les sens, les émotions et l’esprit. Il y a plusieurs disciplines artistiques. Tel que la sculpture, la musique, la danse, la poésie…Tout ça pour dire que l’art touche tout le monde. En tant qu’entrepreneur, l’art est un secteur à ne pas écarter. Le cinéma à lui tout seul génère des milliards par an. Vous voulez vous lancez ? Entreprendre dans l’art et réussir ? Vous avez frappé à la bonne porte.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

1-Les différentes disciplines artistiques.

Avant de vous lancer, il me faut d’abord vous montrer les différents types d’arts. Le public qu’ils touchent. Il vous sera plus facile ainsi de choisir celui qui vous correspond le plus. Sauf bien sur si vous comptez vous lancez sur toutes ces disciplines. On abordera uniquement ce qui rapporte le plus.

La danse.

Un art du corps. S’exprimer avec des gestes, c’est ça danser. Quand il n’y a pas de mots pour exprimer un sentiment, la danse peut transmettre celui-ci. Elle trouve ses origines des quatre coins du monde. Toute civilisation a en tout temps danser. De l’antiquité à nos jours, elle prend une place importante dans la culture et l’identité d’un pays.

Oui la danse est un art, mais aussi un sport. Je m’explique. Un danseur utilise son corps, il lui faut donc du matériel. Et c’est là que vous entrez en scène. Tel un sportif, il lui faut un équipement fiable. Simple non ? Entreprendre avec la danse est facile, le champ est précis mais varié.

La musique.

Elle consiste à combiner des sons ou des notes, agréable à l’écoute. La force de la musique est de pouvoir transmettre une ou plusieurs émotions à travers les sons. On ne sait pas vraiment comment et qui a inventé la musique. Et elle s’est créée sans doute à différents endroits du monde avec des styles qui diffèrent selon les régions du monde. Mais on pense que l’homme s’est inspiré de la nature, du chant des animaux et des éléments pour créer la musique.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

La musique touche beaucoup de secteurs. Elle est l’une des rares disciplines qui existent qui touche toutes les générations de toutes les régions. Un marché qui ne peut être saturé. Pour réussir à entreprendre avec la musique, vous pouvez vous lancer sur plusieurs domaines. Vous pourriez ouvrir une maison de disque, être manager d’un jeune groupe (risqué mais si ça passe, ça passe), ouvrir un site consacré à la musique, vente de matériel … Il y a tant de possibilité.

Le cinéma.

Le 7ème art, un art spectacle présenté à travers un film. Il est né grâce aux découvertes des frères Lumières et de Thomas Edison. Merci à eux. Plus qu’un simple divertissement, un emblème de la culture humaine. Le cinéma s’est vulgarisé notamment grâce à de grandes personnalités tel que Charlie Chaplin. Il est plutôt jeune comparé aux autres, vu que le premier film était sorti en 1891.

L’industrie du cinéma génère à elle seule des milliards chaque année. Vous y trouverez des milliers d’opportunités. Le plus dure sera de choisir. Producteur, réalisateur, acteur. Vous pourrez même créer une maison spécialisée dans les effets spéciaux par exemple.

2- Entreprendre.

Vous avez choisi. Maintenant comment procéder ? C’est quoi entreprendre ? Ou plutôt, qu’est-ce qu’un entrepreneur ? Je vais vous montrez comment le devenir, et comment réussir. Suivez les points qui vont suivre.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Le capital.

Il s’agit du fond utiliser par une entreprise. On parle de capital mobilier et immobilier. Son rôle est de garder votre entreprise active. Pour entreprendre, il faut de l’argent et du matériel. Ce qui vous amènera à travailler avec les institutions financières. L’argent se gagne. Mais il existe plusieurs moyens de le gagner. En tant que commercial, votre première arme est l’argumentation.

Si vous manquez de moyens, allez vers les investisseurs. Faites un business plan. Dites qui êtes-vous, ce que vous proposez. Montrez votre valeur et celle de votre projet. Que proposez-vous ? Et qu’attendez-vous de leur part ? Opération séduction. Le premier pas vers le succès.

Monter une équipe.

S’entourer d’une équipe compétente. Et oui, votre rôle n’est pas d’accomplir toutes les tâches mais de savoir organiser. C’est pourquoi il vous faudra une équipe. Le plus important et d’avoir une personne chargée de la comptabilité et une autre chargée de tout ce qui est judiciaire. Il vous faudra d’autres membres selon vos lacunes et vos points forts, et selon votre projet.

Créer ou intégrer un réseau.

Créer des liens, des relations. La coopération est un point clé du succès. Vos relations vous permettront de créer un réseau d’échange. Un échange de biens et services. Allez vers les gens, c’est aller vers l’argent. Le marché est un cycle, un cercle, vous évoluerez plus vite si vous êtes dans le cercle.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Enquêter.

Que demande le peuple ? Pour répondre aux attentes des gens, il faut savoir ce qu’ils recherchent. Quelles sont les demandes ? Que pouvez-vous offrir ? Et que voulez-vous offrir ? Pour le savoir, il suffit de demander, simple non ? mener des enquêtes, des sondages. Là vous saurez quoi fournir Ces travaux de statistiques sont nécessaires pour prévoir.

S’organiser.

Vous avez les fonds. Votre petite équipe est prête. Vous vous êtes faits des alliés dans le milieu. Il est alors temps de se lancer concrètement. S’organiser, assigner les tâches. Repérez les point forts et faibles des membres de votre équipe. Trouvez comment les exploiter. Pour que vous puissiez jouir de leur plein potentiel.

Arrangez vos horaires. Evitez les distractions addictives. Entreprendre laisse très peu de place à l’impro, mais plutôt à l’intuition. Cela vous permet aussi de créer des habitudes, être plus efficace. Faites-en sorte que votre projet fonctionne comme un mécanisme bien huilé.

Le temps c’est de l’argent.

Faire parler de soi.

Vive le 21 -ème siècle. L’accès à l’information est si facile de nos jours. Ormin les plateformes du siècle dernier (Télévision, radio, journaux…), nous avons aujourd’hui les réseaux sociaux. Une vraie mine d’or pour ceux qui souhaitent s’informer, mais surtout, pour ceux qui veulent informer. Utilisez les médias pour informer les gens sur vos produits.

3- Entreprendre dans le cinéma.

Etat d’esprit.

Le travail sera dur. Il faut avoir une forte personnalité de nature. L’art requiert de la qualité. Votre produit doit être de qualité. Je ne l’aurais pas dit dans d’autre domaine, mais là, il faut aimer ce qu’on fait. Le cinéma comme tout type d’art viens de l’intérieur.

Les codes du cinéma.

« Qui dit quoi, par quel canal, à qui et avec quel effet ? »

D’après des spécialistes du milieu, on peut imposer au spectateur une émotion. C’est ça le cinéma. Ne vous demandez pas trop quel sujet le spectateur recherche. Demandez-vous plutôt, quelle ambiance touche le spectateur ? (Comédie, drame, action…). La question n’est pas sur le sujet traité ou raconté, mais sur la façon de la racontée. Et puis il est facile de définir ces demandes. Dans le sens où a tendance à rendre uniforme la culture du cinéma.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Comment procéder ?

Vous savez maintenant quelle question se poser. Allez vers les gens. Restez à l’écoute de votre environnement. Je vous conseille aussi de jeter un œil sur les codes filmiques, une classification établie par Metz en 1971. Le cinéma est un art simple sur le papier, mais complexe en pratique.

4- Entreprendre dans la danse.

Etat d’esprit.

Ici, il s’agit plus de penser commercial qu’artiste. Quoi que combiner les deux seraient idéal. E marché de la danse est plus sur l’équipement que sur la scène. Le but est de vendre. Mais que vendre ? encore une fois, enquêter est la clé. De la danse classique au moderne, le matériel est nécessaire. Vous serez dans la distribution, un marché qui a toujours marché.

Ne vous limitez pas. Explorer des zones inexploités. Il y en a encore beaucoup. Dans certaines régions du monde, les danses traditionnelles sont encore sous exploitées. Je m’explique, nous parlons de matériel, et souvent on pense danse moderne. Si vous y aviez pensé, vous vous êtes limités. C’est vrai que les danses traditionnelles ont pour habitudes de confectionner eux-mêmes leurs costumes, mais ne vous laissez pas limiter par ça.

Quelles opportuinitées s’ouvrent à vous?

Le marché de la danse est vaste. Vous pouvez aussi vous lancez sur la production. Ouvrir une salle et y proposez des cours. Et pourquoi pas tenir une chaîne You tube sur la danse. Laissez libre cours à votre imagination.

5- Entreprendre dans la musique.

Etat d’esprit.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Il vous faudra deux qualités : être passionné et réglementé. Le secteur a beaucoup de codes. Très complexes et détaillés. La difficulté est de créer l’envie chez le client. Au cinéma il est facile de proposer une idée.

En musique il fallait être plus subtil. Pleins de variables qu’il faut prendre en compte. Telle la longueur d’un morceau, le genre musical. Rien que le nom d’un groupe peut faire ou défaire son succès.

Comment les grands labels procèdent ?

Pour vendre un album, les labels actuels lancent un morceau sur le net et sur les sites de téléchargements mobiles. Pour donner un avant-goût au public. Une stratégie très efficace. La vente génère beaucoup de liquide. Puis après une période plus ou moins longue, les morceaux de l’album seront disponibles sur tous les sites spécialisés (YouTube, Sound cloud…) pour ensuite générer des revenus supplémentaires.

Une stratégie qui marche très bien, même pour ceux qui débutent. Le plus dur comme je le disais, ce n’est pas tant la commercialisation (qui est déjà assez complexe) mais le lancement. Que vous souhaitez vous lancez ou lancez un groupe.

Une tâche bien difficile même pour les plus grandes maisons de disques. Le deuxième point le plus dur est sans doute de rester actif sur le marché. Un marché très changeant. Un marché où on peut finir en bas de l’échelle en un instant. En inversement arrivé au top en un instant.

6- Réussir dans l’art.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Entreprendre est un art en soi. Réussir dans l’art requiert de la sensibilité. Il faut aimer ce que vous faites. Percer sur ce secteur n’est pas aisé. Prenez en comptes les risques que vous courrez. Soyez satisfait de votre produit avant de le lancer. Il est très important de bien vous équiper et de bien vous entourer.

Avoir une équie de choc et créer un réseau d’associés et de colaborateurs. Réussir requiert une cerrtaine ouverture d’esprit, ne laissez aucun préjugé vous limiter.

Entreprendre c’est être rigoureux, être exigeant avec soi et avec les autres. Je vous ai donnés les clés pour entreprendre mieux, et pour réussir dans le monde de l’art car maintenant vous maitrisez l’art d’entreprendre.

Rejoignez-nous sur notre groupe Facebook. Je suis aussi sur YouTube , pour vous guider dans vos périples. Retrouvez moi aussi sur les réseaux FacebookInstagramTwitter et LinkedIn.

A très bientôt.

Fabrice Hochui

Entreprendre et culture

Bien le bonjour. Le monde est tel que la technologie est devenue reine. Pour devenir un bon entrepreneur culturel, quoi de mieux que vivre dans le présent. L’entrepreneur est celui qui apporte une innovation technique, technologique (méthode de production, bien nouveau, plateformes …). Je vais donc vous donner les clés pour entreprendre mieux et réussir.

1. L’entrepreneuriat culturel

Entreprendre mieux, c’est rester à l’écoute des événements, des tendances. S’adapter aux tendances actuelles, c’est ça être entrepreneur culturel. Les nouveaux services, nouvelles méthodes de ventes et d’achat doivent toujours être pris en comptes par ce dernier. Rester attentif aux bruits qui courent, anticiper ces tendances sinon innover.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

2. Entreprendre à plusieurs

Réussir c’est collaborer avec les autres. La créativité est devenue le moteur de tous les secteurs. Il est donc évident qu’associer les compétences et expériences que d’autres que les siennes est le meilleur moyen de réussir: dialoguer pour revoir les stratégies de productions. Certains projets ont même fini par devenir mondialisé et collaboratif (tel que Wikipédia).

Vous aussi osez être libre dès maintenant. Prenez 4 vidéos gratuite de mes formations ici.

3. Les nouvelles opportunités

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Les avancées technologiques de cette décennie ont donné naissance à de nouvelles plateformes. L’entrepreneur culturel visera cette nouveauté pour étendre son marché ; via les réseaux sociaux, les sites de vente; en gros une publicité à petit prix.

Il vous est maintenant possible d’avoir des millions de clients potentiels partout dans le monde.

D’autre part il vous est aussi possible de vous informer de la situation financière, économique et politique dans n’importe quelle région et dans n’importe quel pays comme les marchés boursiers.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Le réseautage ou networking

Ces mêmes avancées ont facilité la collaboration et l’échange de technique et de savoir-faire entre les entrepreneurs. Et les échanges commerciaux avec les clients. Il est maintenant plus facile d’avoir un réseau commercial mondial. Sans forcément avoir à se déplacer. Ainsi la gestion de l’entreprise se fait plus facilement, prenons un exemple extrême, le cas de l’entreprise Google, elle est située dans différente location du globe mais sa gestion financière peut se fait à un seul endroit.

4. Les fondements pour entreprendre

Cependant, il ne faut pas mettre de coté les principes de bases pour pouvoir entreprendre un projet. Etablir un business plan ou plan d’affaires. Ce dernier résume la stratégie de l’entreprise. La stratégie sert de ligne à suivre ; toutefois, parfois la réalité dérive un peu de celle-ci, c’est donc à vous de faire en sorte de ne jamais s’en éloigner.

Identifier les charges

Toutes les charges doivent être prises en compte. Identifiez les charges fixes. Ce sont les biens consommés sur une période. Faire une estimation des charges variables. Par exemple les frais en rapport au nombre des salariés. Et enfin les charges personnelles, les charges associées aux salaires.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Calculer les besoins

Prévoir tous les besoins. Calculer tous ses besoins. Etablir un tableau pour avoir une vision plus claire sur les besoins corporels (tout ce qu’on peut toucher) ; et les besoins incorporels (tout ce qui est immatériel).

Rester réaliste par rapport à ces charges. Il s’agit ici de faire un rapport numérique périodique du chiffre d’affaire et des charges tes besoins. Prendre en compte les charges.Prévoir des besoins, Enumérer ses financements, et gérer sa trésorerie.

Ces principes permettent à l’entrepreneur de bien gérer sa trésorerie, les entrés et sorties de caisses. Et toutes ces données seront nécessaires aux potentiels investisseurs. Les bases pour entreprendre et pour réussir.

Vous aussi osez être libre dès maintenant. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

5. Les risques du métier

Les dettes

Vu qu’entreprendre c’est créer et développer son entreprise, l’entrepreneur se doit d’avoir un capital (somme d’argent, matériels). Il lui faut donc collaborer avec les institutions financières pour pouvoir lancer son projet, la prise de risque est un caractère que doit avoir un bon entrepreneur pour qu’il puisse progresser le plus vite possible.

« Si l’on investi pas sur le long terme, il n’y a pas de court terme ». Georges David.

La concurrence

Tout simplement car il y a beaucoup d’entrepreneurs dans chaque secteur.

Malgré cette concurrence, il est préférable de se développer dans les endroits avec d’autres entrepreneurs, pour avoir un réseau commercial plus riche.

S’entourer de gens compétents, employer un bon comptable et un bon avocat. Il est préférable de surveiller tous les fronts. Le concurrent n’est pas un ennemi, il doit être observé, il faut apprendre de lui en bien et en mal. En effet ce dernier a vécu ses propres expériences. La prudence est donc vitale, non ? NON, La vraie clé du succés, c’est le risque.

Pas de risque, peu de résultat. Mais un risque mesuré.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

6. Prévoir et anticiper

Mesurer les risques. Il est tout de même nécessaire d’assurer une certaine capacité de s’auto financer. Atteindre un certain niveau d’autonomie financière (30% du capital nécessaire). Sachons aussi que fidéliser un client coute moins cher que d’en séduire un nouveau. Pour faire face à la concurrence il faut avoir une bonne stratégie marketing. Offrir par exemple un service clientèle.

7. Contrôler ses émotions

Etre humain, c’est avoir des émotions, ne jamais laisser ces émotions avoir de l’impact sur vos décisions. Toujours mettre d’un côté tout ce qui est personnel, et de l’autre le professionnel.

Eviter de prendre les critiques comme une agression personnelle. Toujours apprendre de ses erreurs, et surtout des erreurs des autres. La peur est un frein, n’ayez pas peur de ce que vous ne connaissez pas. Et quand vous serez au sommet, n’arrêtez pas d’apprendre, toujours apprendre.

8. Grandir

Grandir est sans doute un point très important lorsqu’il s’agit d’entreprendre. Dans le but d’avancer, de rester efficace et d’évoluer, une entreprise a bien sûr besoin d’argent, mais surtout besoin : d’une vision claire, de moyens de production qui sont adaptés à leurs attentes et de moyens de communication efficace.
Et même si vous approchez l’échec, il reste facile de se relever en ayant peu de ressources.

Comment passez de petite entreprise à géant des affaires ?

La première chose à faire pour réussir, c’est d’établir le bilan. Faites le diagnostic de votre entreprise avant d’entreprendre. Après il y a plusieurs points sur lesquels il faut se focaliser. Rien de vraiment difficile :

Restez clair sur votre position

Adopter une position claire, se tourner vers la cible de clientèle choisie. Rester clair pour mieux entreprendre. Pour que le client se sente plus à l’aise, soyez précis dans vos offres.

Un client sera content en sachant ce qui l’attend. Le flou aura tendance à faire s’abstenir le public. Toutes les demandes ne peuvent pas toutes être satisfaites.

Choisissez le bon endroit et adapter vous aux attentes de cet endroit (Bio, high tech, restauration, addictions)

Quelle est votre principale activité quotidienne ?

Mon business démarche-t-il une activité commerciale ? Est-ce que je produis ? J’accueil ? Ou bien j’innove ? Suis-je un fournisseur de ressources ? Trouver les réponses avant de se lancer. Car ça ne sert à rien de tirer sur une cible qu’on ne voit pas.

Il vous faut donc savoir votre valeur. Qu’est ce qui fait que vos clients vont revenir ? Ce qui fait qu’ils vous aiment ? Prenez du recul et faites le point. Respectez ces points et vous pourrez rester efficace. Mais restez lucide, Identifiez : ce qui est essentiel, le bien ou le service que vous pourriez fournir. Il se peut même que vous approvisionniez des produits rares.

Communiquer efficacement

Pour entreprendre mieux, il faut être connu, être visible. Trouvez les plateformes de communications adaptées à votre business (internet, affichage, communication sur les lieux de ventes, bouche-à-oreille) et agir suivant cela. N’hésitez pas à investir en communication. Proposez des rencontres.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Gagner des partenariats

Pour réussir, il est clair que collaborer est vitale. Pour conclure des accords, il est important de bien définir les termes de l’échange, avoir un contact. Ce partenariat va augmenter le champ de rayon d’activité des deux parties. Un deal gagnant-gagnant.

« La seule voie qui offre quelque espoir d’un avenir meilleur pour toute l’humanité est celle de la coopération et du partenariat » Koffi Annan

S’unir pour affronter la concurrence. Il est même très probable que ce que fournit le partenaire peut désormais être fournit par vous.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Bien gérer son temps

« Tout ordre donné sans date limite d’exécution est sans valeur. » Maréchal Lyautey.

Arrangez vos horaires pour être plus efficace. Sachez trier les tâches prioritaires des tâches secondaires. L’un représente celles qui rapportent , et l’autre celles qui sont un soutient de la première. Une bonne gestion du temps vous permettra de créer des habitudes, d’acquérir de l’automatisme.

Evitez de trop vous exposez aux distractions. Ils interfèreront sur vos résultats, sur votre production. Réalisez vos objectifs.

Investir

N’attendez pas trop longtemps pour commencer à investir. Cela empêche souvent votre évolution. Entreprendre c’est investir. Sachez définir ce qui vous empêche de rester efficace et d’évoluer.

Qu’il s’agisse de manque de personnel (ce qui n’est pas toujours la solution), de matériel ou d’espace de travail. Mais aussi ne pas investir au hasard.

Repérez vos points faibles, et trouvez le moyen de les éliminer. Alors oui, menez des études, des enquêtes. Etudiez le marché. N’oubliez pas de préparer votre business plan pour mieux entreprendre.

Utilisez la vidéo pour réussir. Il est facile de captiver un public avec une vidéo. Celui-ci est plus attentif. Enquêtez via les réseaux sociaux et internet. Investissez aussi donc sur les plateformes internet. Qui est ici un marché en ligne.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Se créer des opportunités.

Provoquer les opportunités. N’hésitez pas à aller vers les gens ; détectez leurs attentes, et trouvez le moyen d’y répondre. Jugez les données, pas les gens. Les autres sont à la fois un outil, un partenaire et un client potentiel.

Osez prendre l’initiative d’offrir vos services. Et surtout, apprenez à éveiller l’état de confiance chez vos futurs clients.  Il faut éviter de se préserver en restant dans sa zone de confort pour réussir.


Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez 4 vidéos gratuites de mes formations ici.

Prendre du recul

Cela vous aidera à prévenir les erreurs. Les erreurs qu’on commet souvent quand on est absorbé par un projet. Une mauvaise habitude que l’on trouve souvent chez les entrepreneurs. Ne pas prendre de recul, avoir la tête dans le guidon. Prenez les conseils, bossez avec des spécialistes pour vous orienter si cela est nécessaire.  

Reculer d’un pas pour en faire trois.

9. Les employés

Plus que de simples outils. un employé peut se lasser. Cela va provoquer une baisse de la production. Il faut le stimuler. Un employé stimulé a plus de motivation pour rester engagé. Avoir des employés c’est créer une relation sociale. Il est donc utile, pour rester efficace, de veiller sur leur moral.

Le meneur guide et montre l’exemple. Sois un meneur.

Mais aussi, il ne faut pas oublier de bien marquer la limite du professionnel. Ne pas mettre en évidence le professionnalisme risque de provoquer un laisser-aller de la part de vos employés.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

10. S’améliorer grâce aux retours d’expériences

Les expériences des clients avec vos produits doivent être pris en compte. Obtenir un retour. un retour de la part de ces derniers pour savoir ce qui s’est mal passé, et ce qui s’est bien passé. Grâce à ces données vous évoluerez, et votre affaire aussi. Ce travail de prospection n’est pas à négliger, il a beaucoup d’importance pour le développement de l’entreprise et de l’entrepreneur, mais surtout, Ce travail est une clé pour réussir.


« la critique constructive est acceptée par les sages. « 

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici. ci.

11. Etre centré sur le client

Le client est roi

La priorité est de se focaliser sur le client. Des études montrent que cette attention portée au client est plus fructueuse si elle provient des supérieurs. Entreprendre c’est innover, être flexible et être adaptable. Une marque est toujours à l’écoute de ce que les clients cherchent.

12. L’affiliation

C’est une technique permettant à un commercial qui veut promouvoir ses produits ou ses services en proposant une rémunération à un apporteur de trafic (affiliés) en échange d’un apport sur les ventes. D’améliorer le trafic des produits. Les affiliations qui se font sur le web qui sont portés par le même principe.

On a souvent du mal à comprendre le pouvoir de l’affiliation. Les affiliés sont de grandes ressources pour la communication donc pour l’évolution. Le plus dur dans cette tâche est de trouver de bons partenaires.

Quel est donc l’état d’esprit que doit adopter un entrepreneur culturel ?

Réussir, faire grandir son entreprise requière donc de la souplesse. Être de l’argile qui se laissera modeler par les événements, les demandes et l’attente du consommateur, les risques et aussi la concurrence.

Prévoir les tendances sur le marché, par des travaux de prospection et de recherche (Faire des sondages). Pour toujours avoir un coup d’avance. Innover, se démarquer que ce soit en système de ventes, plateformes de ventes, ou en ventes de services.

Toujours saisir et traiter les données numériques Et ne jamais mélanger le personnel au professionnel.  Pour un jour finalement être un vase unique et sans égal.

Vous aussi soyez libre tout de suite. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Rejoignez-nous sur notre groupe Facebook. Je suis aussi sur YouTube , pour vous guider dans vos périples. Retrouvez moi aussi sur les réseaux FacebookInstagramTwitter et LinkedIn.

A très bientôt.

Fabrice Hochui

Comment entreprendre mieux avec Snapchat

Bien le bonjour entrepreneurs du net. En ce jour nous allons parler de réussir sur Snapchat et comment vous remplir les poches dessus.

Parmi les réseaux sociaux, Snapchat se pose outsider : très peu professionnel mais très populaire chez les jeunes. Il a des options bien spéciales. Il n’est disponible que sur mobile.

Pourtant le marketing sur Snapchat peut s’avérer payant.

Chers Jedi, si vous n’avez pas encore ajouté Snapchat à votre plan marketing, créez un compte dès maintenant. Vous pourriez rater de belles opportunités de réussir sur Snapchat.

Son système d’image et sa messagerie vidéo permettent aux marques de s’engager avec leurs clients dans l’instant présent.

Avec ses 200 millions d’actifs chaque jour, il est plus utilisé que Twitter. Je vais vous donner les pistes pour en tirer la meilleure part.

1. Fonctionnalités.

Le principe de Snapchat est de partager des images instantanées avec le monde entier (en public). On peut le partager avec ses followers, ou avec une personne. Mais contrairement aux autres réseaux comme Instagram, les photos et vidéos sont souvent envoyées juste après avoir été prises, et sans être trop retouchées. On voit en particulier:

Les photos et vidéos, en snap ou en story ne sont pas fait pour durer. Par défaut, celles en “snap” durent 10 secondes et s’effacent toutes à la fin. Il est possible de changer cette durée entre 1 et 10 secondes.

Les stories, quant à elles, sont visibles 24h puis disparaissent. Vous pouvez aussi éditer vos photos et vidéos à l’aide d’éditeurs de textes, d’émojis, de dessins…

Avec des mises à jour comme le processus de paiement ou les « Stories », il existe de nouvelles façons de tirer parti de Snapchat pour votre entreprise. Prenez les bien en compte pour réussir sur snapchat.

Vous aussi osez être libre dès maintenant. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

2. Audience

La moyenne d’âge des membres a tendance à augmenter avec les nouveaux inscrits, qui s’y intéressent tardivement mais qui sont souvent plus âgés (dans les 35-55 ans). Donc entreprendre mieux sur Snapchat c’est savoir jouer sur ces informations.

Aussi pour pouvoir entreprendre efficacement sur Snapchat, il vous faudra changer vos paramètres de confidentialité afin de mettre votre profil en “public”. Il est en privé par défaut.

Vous aussi osez être libre dès maintenant. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

3. Pratiques de marketing

Dans la pratique, les utilisateurs et les contenus sont très différents sur Snapchat par rapport à Facebook, Twitter ou LinkedIn. Pas de photo ultra-travaillées ici, pas de discours professionnels : c’est de l’instantané et du “brut”. Donc, à vous de vous plonger dans le réseau pour y prendre vos repères et adapter votre image de marque à ce nouveau monde et donc de réussir sur snapchat.

Proposez des offres alléchantes. Vous pouvez offrir des promotions sur Snapchat. Par exemple 16 Handles qui proposait à ses followers de leur envoyer des selfies avec un de leurs produits pour recevoir, en échange, un code promotionnel utilisable dans leurs restaurants. Vous pouvez également proposer des codes promo pour votre site web.

4.Choissisez la participation communautaire

Entreprendre mieux ici est d’utiliser Snapchat pour mettre en évidence les événements communautaires d’entraide auquels on assiste.

L’on sait d’après les clefs du succès que l’on n’avance qu’avec entraide avec sa communauté.

Snapchat est un tès bon moyen de faire passer le mot sur les ressources disponibles pour aider les gens qui pourraient en avoir besoin. De ce fait vous communiquez mieux sur le temps que votre société consacre à cette entraide.

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

2. Soyez surprenant dans vos offres commerciales

L’attraction du Comment qui est précédé d’un Pourquoi pour montrer que vous vous démarquez.

Vous pouvez par exemple poster une photo avec une image cachée ou un message. Ensuite vous relayez l’action sur les autres médias sociaux ou par le biais d’envoi d’email.

Sucitez de la curiosité. La curiosité génère des ajouts sur Snapchat. Ensuite vous conditionnez la découverte du message caché pour obtenir un privilège et ceux qui parviennent à lire ce message gagner comme une réduction ou un cadeau.

3. Prenez en compte le réseau Millennial

D’après la tranche d’âge que nous avons dit plus haut, prenez en compte que sur Snapchat, les principaux présents sont des jeunes de la Génération Y (les Millenials).

Plus de 70% des gens ont moins de 30 ans. Entreprendre mieux sur Snapchat nécessite votre présence sur ce réseau. Il est donc très important que vous cibliez un public de cette tranche.

Par ailleurs, notons que les femmes y sont plus nombreuses que les hommes (65%). Au-delà de 35 ans, les gens se font plus rares (12% des 35-55 ans, et moins de 5% au-delà de 55 ans).

Le réseau compte environ 60 millions d’utilisateurs Européens et 8 millions de Français.

Snapchat est de loin le moyen le plus efficace pour rester en contact avec son audience-cible. Les différents segments de vos cibles clients utilisant Snapchat, sont moins versatils et plus obsédés par ce mode de communication.

A ce jour, Snapchat devient de plus en plus répandu chaque mois qui passe. Votre entreprise peut rapidement faire grossir sa liste et prendre de l’avance sur Snapchat et donc rester efficace.

4. Conduite d’études de marché

Snapchat est très amusant et vous implique rapidement dans le jeu des médias sociaux où les utilisateurs sont vraiment ouverts sur leur vie et leurs expériences.

Snapchat est donc une plate-forme idéale pour mener des études de marché, surtout pour les produits ou services de consommation. En essayant de mieux comprendre votre audience, vous utilisez Snapchat pour une vision réaliste de votre marché cible.

Aussi, Snapchat est un réseau de l’immédiat. Tout se partage, se visualise et disparaît en quelques secondes. Un utilisateur aura tendance à se focaliser sur cet aspect et donc de ne rien vouloir louper.

De ce fait, quand vous lancez une campagne marketing sur ce réseau, donnez un sentiment d’urgence à votre audience. L’urgence fera que les gens se rueront sur vos offres et aussi une impression d’exclusivité en lançant des campagnes spécifiques à Snapchat.

Vous aussi osez être libre dès maintenant. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

5. Soyez polyvalent.

Utilisez des photos comme des vidéos, en snaps comme en stories. Ne vous limitez pas à un seul format. Tous ont leurs utilités. Ils permettent de dynamiser vos campagnes.

Cela vous permettra aussi de bouger la vue de votre clientèle. Par la suite cela fera qu’ils ne se lassent pas, mais aussi de donner une vie à l’interaction avec votre audience.

6. Testez vos campagnes.

Quand vous lancez un nouveau contenu, testez-le d’abord sur une petite audience en privé. Envoyez-le d’abord à un petit groupe de personnes. Vous pourrez ainsi en mesurer les performances avant de le rendre public.

7. Établissez une connexion plus personnelle 

Ce qui est très sympa sur Snapchat c’est qu’il permet à vos clients de mieux vous connaître sur un plan plus personnel. C’est plus authentique.

Avec le concept des « Stories », vous pouvez créer ces fameuses petites histoires. Elles peuvent être vue par le plus grand nombre, mais vous pouvons tout aussi facilement atteindre vos contacts individuellement. Etre efficace est, pour nous aventuriers de toucher au plus profond nos cibles. Nous nous ouvrons nous-mêmes à eux.

Vous aussi osez être libre. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

8. Le rôle des « influencers » dans votre travail

Il existe des gens qui sont tellement présent sur certains réseaux sociaux que leurs avis peuvent faire basculer la vue sur quelque chose.

Ces influencers pourraient être disposés à partager des informations sur votre produit ou service. Ils vous aideront à construire la crédibilité de votre marque.

Ils peuvent aussi être un pont vers vos cibles via les Feedback. les variations des avis qui peuvent être vus et pris par vous.

9. Réseau

Snapchat est le réseau social qui fait beaucoup moins de bruit que les autres.

Prenons cela à notre avantage. Tendons la main et livrons nous à des façons amusantes avec des gens qui, autrement, ignore mes emails, tweets, messages LinkedIn, etc.

Par là vous serez en mesure de percer via Snapchat en atteignant des clients potentiels. Vous pouvez même par là atteindre des journalistes, et plus encore,

Soyez en sur, Snapchat sera votre arme secrète pour bien des lancements de vos affaires pour être efficace.

Vous aussi osez être libre. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

8. Offrez un aperçu de l’envers du décor

Vous utilisez d’autres médias sociaux pour vous répandre?

Mais pour vous répandre sachez que vous devez montrez ce que vous faîtes et bien le montrer.

Montrez les coulisses de ce que vous faîtes pour plonger vos cibles dans votre monde, et ainsi renforcer les liens d’interactions.

Faîtes en sorte que le meilleur de ce que vous faîtes soit vu et soyez pas pris à revers par l’aspect « ephémère » de Snapchat. Tâchez de les soignez.

9. La créativité dans votre contenu

Votre équipe est-elle assez créative?

Veillez à ce que votre équipe ne soit pas restreinte à certains petites monotonie. Faîtes qu’elle soit prête à donner une touche personnelle dans tout ce qu’elle fait. Cela se verra dans le contenu.

Par la suite, vous vous devez d’investir en masse dans votre chaîne. Snapchat et vous aurez de beaux résultats. Par exemple embauchez des acteurs pour créer de petits spectacles de quelques minutes. Puis vous pourriez en faire une série régulière. Ce sera une façon pour vous de placer vos produits de façons amusante.

10. Essayez les Snapchat Stories

Saviez-vous qu’une image vaut mieux que mille mots.

Utilisez les vôtres pour raconter une histoire concernant votre marque en utilisant la Snapchat Stories.

Par ailleurs, vous pouvez poster quelques photos dans un groupe pour générer l’enthousiasme pour un événement à venir ou montrer le résultat d’un projet que vous développez.

Si votre entreprise est dans le secteur des services professionnels, envisager «une journée chez nous ». Une immersion avec vos équipes.

Il faut que vos snaps racontent quelque chose et captiver votre audience. Envoyez plusieurs photos ou vidéos qui s’enchaînent et déroulent un scénario.

Déjouez les limites de durée en multipliant les images afin de retenir les internautes. Intéressez-les à votre marque et à son univers et de ce fait réussir sur Snapchat.

11. Utiliser Snapchat comme un mode de paiement

La magie évolue quand Snapchat permet désormais d’effectuer des paiements avec d’autres « Snapchatters ». Alors cela pourrait être un excellent moyen de payer les freelances qui travaillent pour vous, par exemple.

Incluez des messages personnalisés qui soulignent combien vous appréciez leur travail. Cela peut créer des liens et motiver ces membres du personnel virtuel à travailler avec plus d’implication. Vous foncerez ainsi dans votre créativité. De plus c’est un moyen de les fidéliser à votre enseigne. Ils pourront aussi être des ambassadeurs et donc vous aider à Réussir sur Snapchat.

12. Donner un aperçu avant une diffusion officielle

Nous avons pu comprendre que Snapchat doit être utilisé autrement des autres médias sociaux. Chez Mobiado, pour réussir sur Snapchat ils l’utilisent par exemple pour publier des informations sur leurs produits avant de les diffuser officiellement. Ca permet via Snapchat d’avoir la photo et la vidéo durant un bref instant.

De ce fait, cela aide entre autres à construire un buzz sur leurs produits. Agissez comme un pro, un pro de snapchat.

Vous aussi osez être libre. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

13. Exemples de campagnes Snapchat

Évidemment, si tout ça est neuf pour vous, ça reste très abstrait. Je vous conseille de commencer par vous créer un compte. Vous pourriez y suivre des marques qui y sont très présentes. Réussir sur snapchat demande de la passion, celle que vous avez 😉 .

Réussir sur Snapchat semblent droite pour beaucoup d’enseignes. Plusieurs marques y font leur promotion. Pour vous inspirer, j’ai sélectionné quelques exemples de petites et grandes campagnes réussies sur Snapchat :

  • Netflix est très présent sur Snapchat. En 2016, l’entreprise a lancé une campagne d’affichage en France. Il était possible sur celle-ci de réaliser un “Faceswap” à l’aide de l’application. Le succès est immédiat ! Les gens partageaient le résultat des Faceswap sur leurs réseaux. Cela rendait la campagne virale. En 2017, Netflix récidive en proposant l’utilisation de l’outil “ciseaux”. Celle-ci existe afin de permettre aux gens de créer leurs propres stickers à partir des portraits de héros de séries cultes. Lors du lancement de la série Narcos, Netflix a fait appel à des centaines d’influenceurs qui se sont chargés de diffuser une campagne géante. Bref, de vrais pros des réseaux…
  • WWF a lancé une campagne en 2014 sur Snapchat. Ca utilisait deux tendances phares de l’application (les selfies et l’effacement instantané des images). Le but était de créer un message d’alerte sur la disparition d’espèces animales. Les utilisateurs ont reçu des “selfies” d’animaux agrémentés du texte : “Don’t let this be my last selfie”, qui disparaissaient en quelques secondes.

C’était Réussir sur Snapchat !

Rejoignez-nous sur notre groupe Facebook. Je suis aussi sur YouTube , pour vous guider dans vos périples. Retrouvez moi aussi sur les réseaux FacebookInstagramTwitter et LinkedIn.

A très bientôt.

Fabrice Hochui

Entreprendre au féminin

Bien le bonjour mes chers lectrices et lecteurs. Entreprendre au féminin est un thème bien souvent abordé.

Dans un premier temps je ne saurais distinguer ce qu’apporte la différence de genre. Mais en vue de répondre à la plupart des demandes, je m’en vais vous donner mon point de vue.

J’ai toujours eu fascination pour l’entrepreneur et la force d’esprit qui anime tout un chacun.

Mais ce qui m’a échappé, c’est que je n’ai pas compris dans un premier abord les difficultés ou les « handicaps » que les gens se cataloguaient. Je n’ai pas non plus compris la raison de cette mise en avant ces états d’esprit d’handicap.

En gros, il n’y a pas n’y a pas un « réussir » au féminin. Il y a juste des femmes et des hommes qui entreprennent.

Pourtant, il y a un fait avéré les femmes ne démarquent pas assez. Seules 40% des entreprises individuelles sont créées par des femmes en 2015 en France. C’est la raison pourquoi parler « d’entrepreneuriat au féminin » reste utile.

Il faut essayer de comprendre, casser les idées reçues.

Enfin, il faut l’accélérer pour entreprendre mieux et accéder elles aussi à cette liberté que vous méritez.

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

Quelles difficultés pour une femme entrepreneure aujourd’hui ?    

Je décline vos appréhensions de misogynie. Je n’aurais en général aucun moyen de distinction entre un homme et une femme. Pourtant sur internet les genres se confondent.

Toutefois, les faits sont présents et les problèmes sont bels et bien réels.

Même si les mentalités globales évoluent, une grande part des freins à l’entrepreneuriat féminin se voient avant même le lancement. On peut par exemple voir autocensure, manque de confiance de la part des partenaires, etc.

Quelles difficultés spécifiques les femmes rencontrent-elles pour entreprendre ? Et comment faire pour les dépasser ?

L’aspect financier de l’entrepreneuriat

Entreprendre Mieux implique bien sur de s’investir, notamment (bien sur) sur le plan financier.

La Fondation Entreprendre a mené une étude, auprès de 503 entrepreneures françaises afin de mieux appréhender leurs besoins. 

Xavier Delattre, Directeur Général de la Fondation Entreprendre, livre ces principaux enseignements : « 91% des interrogées pensent que l’entrepreneuriat est un vécu positif et sont en majorité prêtes à retenter l’aventure, si c’était à refaire. Les principaux freins évoqués ne sont pas forcément liés au genre : 63% des femmes entrepreneures estiment, d’ailleurs, qu’il n’est ni plus dure ni plus simple d’être une femme chef d’entreprise qu’un homme chef d’entreprise ».

Lancement d’entreprise

Lors du départ de leur entreprise, les femmes ont surtout en tête le risque financier.

Cette vue du risque est une psychologie de nature de la femme. 40% des femmes interrogées craignent avant tout les dettes et la faillite, les impacts sur le foyer et la famille. Sans compter parfois la difficulté à trouver des fonds.

La dure conciliation entre la vie de travail et la vie perso est aussi mentionnée par 35% des répondantes. L’absence de réseaux est aussi admise pour 25% ».

La prudence n’est pas un défaut en soi, mais pour entreprendre mieux et réussir, il faut avoir d’abord une grande confiance en soi. Donc croire en ce que l’on fait, en prenant en compte les risques en vue d’inspirer notre désir de réussite

La prise de risque, une condition nécessaire

Vérifiez que vous avez les 7 clefs pour réussir mieux. Ensuite il faut aborder le risque comme un « naturel » dans la vie de l’entrepreneur. Il doit toujours prendre des décisions: tout d’abord au moment de se lancer, puis à chaque stades de son business.

Aussi, vu que vous avez planifier votre départ, il faut savoir que vous allez pas trop dans l’inconnu. Entreprendre c’est d’abord se connaître, savoir ce qu’on fait, et accepter de progresser durant sa réussite.

Ne sous-estimez jamais le soutien que votre entourage apporte.

En tant que femme, l’apparence de personne forte est obligatoire. Chaque homme saura l’admettre, et un brin de réconfort est ce qu’il y aurait d’attendrissant.

Aussi, au fur et à mesure, vous forgerez l’entrepreneure que vous êtes, car le courage n’est l’absence de crainte, c’est la présence de cette crainte doublée de la volonté d’agir

Dans les faits, la prise de risque n’est pas un trait de caractère, c’est une dynamique dans laquelle chacun peut inscrire sa vie.

Comme en témoigne la multiple championne de France et du monde Catherine Maunoury, à plusieurs reprises qui est aussi Présidente de l’Aéro-Club de France : « A chaque fois que j’ai eu envie d’arrêter, ce sont avant tout mes proches qui m’ont incitée à continuer. La confiance qu’ils me donnaient a toujours été moteur, ce qui m’a permis de prendre des risques et de me dépasser ! ».

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

Besoin d’être accompagné dans le financement

En faisant des tours de lectures et en l’arborant à mes expériences par rapport aux questions ci-dessus, on peut partir du postulat que les femmes expriment surtout un besoin d’accompagnement lié à la recherche de fonds et de ressources financières.

Xavier Delattre a souligné que « Les femmes ont tendance à créer leur emploi, davantage qu’à créer leur entreprise ». Les hommes ont plus tendance à avoir recours au crédit que la femme et manifestent davantage de prudence dans la gestion de leur entreprise.

Le CEO de Jam appuie : « les banquiers ont l’habitude d’avoir des hommes qui pitchent devant eux et c’est devenu un modèle ». Propos surenchéri par Guy Mamou-Mani, membre du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes, pour qui « le pitch est un exercice d’hommes devant un jury d’hommes, pour convaincre des hommes banquiers ».

Obtenir du soutien pour lancer son entreprise : encore moins facile quand on est une femme ?

Bien sûr, en matière de « réussir » au féminin, les difficultés vues ne se limitent pas à un manque de confiance en soi.

Les différents acteurs et partenaires qui concourent à l’émergence (et la réussite) d’un projet d’entreprise semblent par ailleurs moins présents lorsque l’entrepreneur est une femme.

L’accès au financement

C’est d’abord un vrai problème : bien qu’elles font moins de demandes de prêts bancaires, les entrepreneures se voient opposer un refus près de deux fois plus souvent que les hommes : 4,3% contre. 2,3%.

Dans le cas où elles veulent souvent faire un emprunt de petites sommes, elles sont réorientées vers des organismes de micro-crédit. Ce type de boîte demande généralement des garants. L’appui des proches (famille, conjoint…) devient donc doublement crucial : financièrement et mentalement.

Ces faits étant établis, entreprendre au féminin ne se dirait pas comme une création de barrages naturelles pour la femme, mais comme la prudence sur le fait de trouver sa place.
En effet, dans ces conditions toutes spéciales, certaines femmes peuvent alors ressentir le « syndrome de l’imposteur ».

N’avions-vous tous pas vu cette fille qui se démarque en classe? En fait toutes les filles se démarquent, et toutes sont incroyables.

Pourtant la plupart estiment qu’elles ne sont pas assez aptes ou créatives, malgré des preuves de réussite. Ce syndrome serait plus présent chez les femmes comme l’illustre Marjolaine Grondin dans l’erreur chaque année de 5% des étudiants admis dans l’université d’Harvard.

Un jour, un prof demanda à ses élèves d’écrire sur un bout de papier s’ils ou elles pensaient être là par erreur. Cette petite expérience a montré que les étudiantes étaient davantage empreintes au doute.

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratis 4 vidéos de mes formations ici

Certaines femmes renoncent alors car elles ne se sentent pas « à leur place ». Et pourtant, pour Marjolaine Grondin, cela a été moteur : « J’ai découvert que dans l’entrepreneuriat, on ne peut pas être là par erreur. Créer mon entreprise m’a permis de sortir de ce syndrome « .

Les solutions sur vous et sur vos actions


Vous aurez à vous concentrer d’abord sur votre attitude puis à vos objectifs (cela vaut aussi pour vous les mâles qui ont réussit à lire jusque là). Voyez-vous comme maîtresse de vous-même, de vos pensées, et de vos actions, et avec votre cadence,

S’imaginer en entrepreneure : des représentations mentales à changer ?

C’est bien connu, le mental dresse le physique !!! Aussi féministe que l’on puisse être, ou anti-conformiste, c’est dans l’attitude de ce que l’on pense que l’on est que tout démarre.

En effet savoir que l’on est entrepreneure est forcément le début. L’exemple qui restreint certaines est que Savoir accrocher est un don fait seulement à certaine élue.

Barrez-vous ça de la tête

Je m’entretiens avec des entrepreneures touts les jours et cela ne m’est jamais venu à l’esprit. Certes chacune a sa personnalité, et chacun a ses atouts, mais chacun a ses passions, son modèle de la créativité.

Dépassez le manque de confiance

Forcez-vous-à ne pas voir votre liberté comme un emploi mais un entretien de votre passion, de votre féminité !!!

Aussi, même quand les femmes vont au dessus du manque de confiance en soi causé par les stéréotypes, on note qu’elles ont tendance à voir dans des secteurs jugés « normalement » plus féminins : services à la personne, images de marque, culture, etc.

Bon déjà j’ai comme objectifs de créer 50 654 entreprises et emplois, et les notions des clichés me passent toujours au-dessus,

Il est constaté que parmi les femmes, rares sont celles qui osent briser un double tabou, en allant dans un métier jugé plus masculin, lié à l’industrie ou au bâtiment, par exemple.

La femme…

Arrivé à ce stade je tiens à vous avouer que les femmes auront toujours pourtant plus d’avantages naturels que les hommes, mais que les traditions de « blocages » sont faites par des femmes pour des femmes. Pourquoi? Pour un semblant d’équilibre.

Ma question est veux-tu pourtant être libre?

Ce type de limitation « mentale » n’est pas sans impacts sur la logique de réussir mieux, et sur la taille de l’entreprise car les femmes créent plus de TPE que les hommes et le chiffre d’affaire en moyenne, 71 000 € chez les femmes contre 150 000€ chez les hommes.

Une tendance qui ne fait qu’entretenir l’idée que certains secteurs demeurent des prés carrés masculins, et qui aide à nourrir les images mentaux qui ne favorisent pas la réussite féminine.

Mais nous mélangeons causes et conséquences.
Qu’est-ce qui cause ces chiffres ?
La vision des traditions.
Quels en sont les conséquences ?
Une baisse de la volonté féminine à ressentir l’entrepreneuriat au féminin. Pour ensuite donner quoi ?
Une mauvaise appréciation de l’entrepreneuriat au féminin

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

Osez juste sortir de cette boucle. Vous savez déjà comment entreprendre mieux et réussir. Ne vous contentez pas d’essayer! Soyez actrices de votre succès.

Non,

SOYEZ EN PLUTÔT LE PERSONNAGE PRINCIPALE

La confiance en soi, en son projet est essentielle. Il faut savoir se jouer de l’exercice, en comprendre les codes pour mieux se les approprier. Et pour ça, les femmes ont de nombreux atouts, comme la capacité à présenter des business plans crédibles, qui font d’elles de bonnes gestionnaires.

Y croire, être convaincue, et vous serez convaincante.

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

L’approche de la créativité

Pourquoi les femmes restent-elles si peu, en proportion (30% des créations), à se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat ?

This image has an empty alt attribute; its file name is 49948575_401911430552485_4116583762165235712_n-1.png

On pourra tout d’abord souligner le manque de ce que les Américains appellent role model : des personnes à qui s’identifier. Parce que les dirigeantes sont aujourd’hui moins nombreuses que les dirigeants masculins -et encore moins nombreuses à des postes médiatisés-, l’entrepreneuriat est une possibilité moins facilement envisagée par les femmes.

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

Autre gros point pour le lancement d’une entreprise : les études montrent que l’utilisation d’un réseau professionnel est beaucoup moins fréquente chez les femmes que chez les hommes. Pourtant, ces dernières auraient tout à y gagner.

Se voir reconnue en tant que chef d’entreprise : un défi privé et professionnel

On ne compte plus les dirigeantes à qui l’on demande poliment s’il est possible de parler à leur patron : prestataires, clients, et partenaires s’avèrent souvent incrédules. Mais surtout, les négociations prennent un tout autre tour quand l’interlocuteur se refuse à prendre la chef d’entreprise au sérieux, ce qui a des répercussions importantes.

Il est aussi important, pour une femme entrepreneure, que son statut soit reconnu au plein chez elle.

Exemple certes cliché, mais néanmoins toujours d’actualité : la prise en charge à part égale des tâches domestiques par les différents adultes vivant dans le logement n’est par malheur pas encore d’actualité, ce qui aiderait pourtant à tout entrepreneure de consacrer l’énergie nécessaire à son entreprise. 

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

Des difficultés spécifiques en voie de résorption ?

Après la liste des obstacles, n’oublions pas de dresser celle des motifs d’optimisme. Peu à peu, les images mentales concernant la place des femmes dans la société évoluent (en ce qui concerne la famille, le monde professionnel, etc.), ce dont les entrepreneures ne peuvent que bénéficier.

De plus, le gouvernement s’est saisi de la question du financement avec la création du FGIF, et le crowdfunding offre de nouvelles solutions sur ce plan. Enfin, le volontarisme en la matière permettra l’émergence de modèles à suivre pour les futures entrepreneures.

Rejoignez-nous sur Facebook   ENTREPRENDRE Mieux . Je suis aussi sur YouTube , pour vous guider dans vos périples entreprenariaux. Retrouvez moi aussi sur les réseaux sociaux  FacebookInstagramTwitter  et  LinkedIn.

A très bientôt

Fabrice Hochui


Comment Entreprendre mieux pour Réussir


Bien le bonjour à Toi cher entrepreneur aguerris. J’espère que tu te portes super bien.

Il est important de bien se sentir pour entreprendre Mieux pour Réussir donc prends-toi une bonne tasse de café car je m’en vais décrire et t’orienter sur les choix et les appréhensions par rapport aux optiques de ton business

Bien sûr c’est un charabia qui me vaudrait de dénigrer le côté « marketing » de l’article mais il faut comprendre que ce que vous voulez être il faut savoir qu’une fois lancée, il est très difficile de concevoir dans la globalité la portée de son business.

Une entreprise d’appareil de couture peut avoir un élément potentiel pour voir naître autre chose de son business comme l’électroménager ou encore les jeux vidéos à succès.

girl & tornado

Aussi, vous avez des passions, un train de vie que vous voulez avoir, un rythme qui vous est propre et une activité qui vous définit pour entreprendre.

Dans cette article je m’en vais donner les qualités qu’un entrepreneurs doit avoir pour s’encadrer et à ne pas faire du sur-place, et essayer d’illustrer d’exemple d’activité dans chaque point. Voici donc les 10 éléments pour Entreprendre Mieux pour Reussir avec votre choix de vie

Vous incarnez votre réussite

1. La détermination

La volonté d’avancer va de pair avec réussite. L’entrepreneur que tu es n’a-t-il pas foi en lui? La confiance en soi est de mise. Dans mon jeune âge, j’avais l’habitude d’essayer de me motiver avant de d’avancer, et je peux vous le dire, Fabrice Hochui ne s’est jamais dégonflé.

Vous allez insuffler votre estime de vous même à vos collaborateurs, vos employés et même à vos concurrent.

Définissez votre POURQUOI, donnez sens à vos envies, et surtout soyez l’entrepreneur déterminé et rationnel qui saura quel vent prendre en un temps donné, qui saura comment organiser ses affaires et ses équipes. Ainsi, on vous distinguera de l’obstiné qui court à sa ruine.

Dans cet aspect de votre détermination, sachez mettre un ordre dans vos priorités. NE TRAVAILLEZ PAS selon une HUMEUR ou un changement de temps. Ce sera faire une habitude de jeune immature.

Voilà comment ENTREPRENDRE MIEUX pour REUSSIR

A l’exemple d’un temps radieux, vous vous direz: » Quelle belle journée, je vais travailler un peu puis aller m’amuser » . La procrastination est L’ENNEMI JURE des Jedis de l’entrepreneuriat.

L’entrepreneur déterminé sait ce qu’il doit effectuer pour avancer, et sachez par ailleurs qu’entreprendre c’est rester dans la jeunesse, yesss.

Aussi, Entreprendre Mieux pour Reussir c’est aussi savoir accepter les défaites, les échecs, et rebondir dessus. Il faut également savoir accepter les critiques et ne jamais se décourager, JAMAIS.

ENTREPRENDRE EFFICACEMENT pour mieux reussir dans l ‘ENTREPREUNARIAT.

2. S’investir financièrement

L’entrepreneur aguéri adore les défis. N’ayez pas peur de manquer d’argent, car démarrer sur internet par exemple, ne nécessite pas des dépenses exhorbitantes.

Dans mes formations, que je vous invite volontier à consulter, je saurais vous conseiller comment démarrer ou faire une suivi de vos projets.

S’investir financièrement inclu aussi d’y avoir été préparé, et donc de savoir quand et comment payer une action donnée.

Je tiens à préciser que le salaire que vous donnez à vos employés n’est pas complètement à prendre comme une charge, voyez plutôt comme une représentation de marches vers la croissance et le bon déroulement de votre projet.

L’argent arrivera par la suite si ce jeune entrepreneur est déterminé.

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

3. Organisation et planification

Planifiez vos actions, vos manières d’investir, et votre organisation. Un entrepreneur sait gérer et sait exactement quand il doit bosser, et avec précision ce qu’il doit faire.

Entreprendre Mieux c’est aussi planifier sur le long terme, c’est-à-dire celui qui n’est pas surpris par les évolutions, mais aussi dévaluation. Il saura à quoi s’en tenir

Sachez aussi que faire un plan implique d’abord de s’en tenir, le modifier entre temps est permis, mais entreprendre efficacement signifie d’avoir la préparation nécessaire pour cette réussite qui est sienne. On fait un plan et on le suit.

Accomplir de grandes c’est se bouger et, je ne le répéterai jamais assez souvent, de NE PAS SEULEMENT ESSEYER, car c’est juste une appelation géniale pour dire qu’on ne fait rien selon Fabrice Hochui (oups c’est moi)

Faites une pose de temps à autre pour vous ressourcer pour aller plus loin.

QUE SIGNIFIE ENTREPRENDRE EXACTEMENT ? C’est de répondre à des douleurs des gens vous êtes des porteurs de solutions car les ENTREPRENEURS reglent des problèmes au quotidien ils ont un état d’esprit de gagant de guerriers, ils ont développé ce sixième sens dans les AFFAIRES celui de faire de l’ARGENT TOUS LES JOURS 

4. La Passion

L’entrepreneur est celui qui est passionné dans ce qu’il fait.

Je me vois mal monter un blog monter un blog dans un domaine que je ne connais pas. Prenez-vous le temps d’adapter votre passion à ce vous avez en esprit.

Ne soyez pas le passionné qui se lance sans avoir programmé, et ne soyez surtout pas l’entrepreneur qui se lance sans savoir pourquoi il s’est lancé.

Sur internet spécifiquement, il est d’autant plus recommandé d’être au moins connaisseur dans l’activité à entreprendre.

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

L’entrepreneur est passionné. C’est le moteur de sa motivation d’ailleurs. La passion est un vecteur de motivation extrêmement important.

Si vous désirez monter un blog par exemple, il est recommandé de traiter d’une de vos passions afin de ne pas laisser tomber au bout de 6 mois.

Les entrepreneurs à succès ont une grosse capacité de travail, car leur travail les passionne.

Ils sont tout d’abord passionné par le business, la création et gestion d’entreprise.

Ils sont également passionnés par la création de contact et tout ce qui permet à une entreprise de prendre de l’ampleur.

5. La Discipline


« La discipline est mère du succès. » Eschyle


Entreprendre c’est s’engager soi-même pour sa réussite. C’est pour pratiquement n’avoir personne pour suggérer votre planning et savoir ce que vous voulez.

Toutefois Entreprendre Mieux est aussi très discipliné. Ayant planifié et organisé toutes ses semaines : rendez-vous, tâches à accomplir, il s’y tient, et ne se laisse jamais aller.

Se savoir discipliné c’est savoir se tenir à ce qui était prévu. Et même si l’on doit changé un plan, ce sera en vocation de réussir le but.

Et entreprendre efficacement signifie encore une fois de savoi palier les changements entraînant une dévaluation de vos projet.

Vous ne serez pas celui qui « essai » d’entreprendre et qui par manque de discipline personnelle cherche des excuses pour echapper à certaines obligations, puis à plusieurs , et enfin se dire que finalement que:

« J’arrête, de toute façon ça ne marchera jamais » en faisant semblant ou en ignorant que c’est la discipline qui a manqué dès le début

Entreprendre efficacement c’est savoir se tenir à l’idée de réussir initiale

Par ailleurs on se rend compte de l’importance de la discipline en observant les guerres médiévales. Les armées plus disciplinées, qui respectaient le plan malgré tout (même avec une peur immense), ressortaient toujours victorieuses.

De ce fait, agir sous les émotions n’est pas la meilleure des choses, c’est pour cela qu’il est important d’être organisé, et discipliné.

6. Vouloir être libre

Métro-Boulot-Dodo

Que c’est beau…

L’entrepreneur saura qu’en général, il a un désir ardent de liberté. Il cherche à prendre le contrôle de sa vie, de son avenir, et ne veut pas avoir à rendre des comptes à quelqu’un.

L’erreur de Tesla n’est pas d’avoir rencontré Edison, c’est d’avoir accepter de se partager à lui en de le permettre d’en faire un objet de commerce.

Celui qui saura Entreprendre Mieux est celui qui est prêt à travailler avec acharnement et est heureux de gagner un smic tout en ayant sa liberté bien que ses possibilités soient énormes.

La liberté ne sera jamais à négliger, mettez en somme votre passion, votre liberté mai aussi votre indépendance.

Vous aurez à entendre: « Tu gagnes 1500 € ? Arrêtes dès maintenant bro, prends toi un vrai taf tu auras beaucoup plus » . Sans préciser que l’argent n’est pas le POURQUOI, sachez vous satisfaire et être fier de votre liberté, celle qui est à vous.

Vous entreprenez dans ce qui vous passionne, pour une cadence que vous aurez choisis, car vous vous êtes pemis de le faire par vous même, oui vous vous êtes permis de réussir, vous vous offrez d’être votre propre patron, ce que vous aimez, ce que vous êtes, le libre entrepreneur que vous méritez d’être.

Vous aussi OSEZ être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

7. Créativité

Passion et liberté entraîne la l’indépendance de la créativité. Vous permettre d’être créatif, mais aussi à votre d’être créatif ne saura que pour le mieux de votre entreprise.

Pour avoir du succès l’entrepreneur doit se doter d’un brin de créativité. Avoir de la créativité lui permet de trouver des idées qui vont lui permettre de faire croître sa société.

En effet, entreprendre mieux c’est D’avoir de l’avance sur la concurrence, de trouver des marchés encore inexploités, ou d’attirer une nouvelle clientèle.

8. Ouverture d’esprit

Croire Connaître ce qu’on fait aujourd’hui ne sera pas vraiment assez affronter la totalité des épreuves à venir.

Un jeune poissonnier se demandera lorsque son business marchera mieux:

« Quelle saison sommes nous »,

« Quels prix mettrons-nous »,

« Comment communiquer avec nos produits?

« Quels évolution pourra se mettre en oeuvre pour cet année cet année seulement? »

Le bon entrepreneur, pour avoir du succès, l’entrepreneur devra faire preuve d’une grande ouverture d’esprit. Adopter les suggestions de ses subordonnés, ses collaborateurs, et même la standardisation que pose les concurrents est nécessaire.

Cela lui permet entre autre de discuter de tout avec tout le monde. Les possibilités de faire des rencontres sont donc grandement augmentées.

Aussi, s’ouvrir c’est savoir demander à une multitude de personnes de quoi on est fait, de reconnaître en quoi on s’aventure.

Cela signifie avoir un réseau, des connaissances qui pourront un jour nous dépanner, ou déboucher sur un partenariat, ou encore mieux.

Avoir du contact, être très sociable est un avantage énorme lorsque l’on gère un business.

 Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

11. Optimisme

« C’est difficile, je le sais. Je commence, je continue, et je termine, comme l’a dit Fabrice Hochui »

L’entrepreneur est un grand optimiste ! Oui il s’est lancé déjà dans la création (ou reprise) d’entreprise, ce qui signifie qu’il est confiant concernant son projet.

Ça va marcher ! Vous avez déjà eu un rêve étant plus jeune ? Maintenant vous êtes l’incarnation de votre réussite, parce que VOUS en avez décider AINSI

Entreprendre Mieux est avoir totale confiance en ce qu’il projette de faire, et ne laisse jamais le côté négatif prendre le dessus. Il est orienté solution plutôt que problème !

Là où les gens verront les obstacles, toi tu y verras les opportunités

Le stress ? Oui il connaît, mais il s’en sert pour se motiver, se stimuler, aller de l’avant !

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

12. Être formé

Préparation, créer des moments pour se former, être la personne qui saura à l’avance pour organiser et se libérer ce sera vous.

Il est de nature humaine de rejeter les critiques, néanmoins, sans être un inconscient dans ses affaires, et en étant pleinement rationel, le fait d’entreprendre mieux sera de vouloir sans cesse de vouloir se former. Cela impliquera intrinsèquement de se former durant les vacances.

Il cherche sans cesse à faire évoluer son business. Il doit donc se former sans cesse, former les employés. Avoir la volonté de se former en plus de la créativté fait de la veille concurrentielle, notamment sur les médias sociaux et le moyens de se développer encore plus avec eux

De cefait, l’entrepreneur aguerri, dès qu’il va chez un concurrent il sait repérer les bonnes idées, ce qui peut fonctionner et il note tout afin de tester !Se former, toujours !

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

13. Les bonnes décisions

L’entrepreneur est généralement un leader, un meneur. Il sait prendre les décisions, et n’est pas hésitant. C’est une caractéristique très importante, et commune à tous les entrepreneurs : ils ont déjà pris la décision de créer leur société.

Il sait donc faire des choix, et accepte de se tromper face à ses choix, mais une chose est sûre : il agit toujours. Mieux vaut faire quelque chose et se tromper, que de rester face à une décision tout le reste de sa vie.

L’action est donc son principal allié.

14. Savoir déléguer

Dans un mariage, il nous faudra donner au traiteur nos exigences, aux décorateurs nos affinités, à l’éventuel orchestre et DJ la suite de nos goût. Nous déléguons.

ENTREPRENDRE ENSEMBLE pour mieur REUSSIR

eNTREPRENDRE JEUNE ET REUSSIR SUR LE NET

Et nous, esprit décisionnel, afin de pouvoir se concentrer sur les tâches importantes, et penser 80/20 (loi de pareto), il a dû apprendre à déléguer. Bien déléguer, c’est important car il peut y avoir des complications si l’on ne sait pas faire, et si la personne à qui l’on délègue se trompe.

Entreprendre efficacement c’est donc savoir expliquer correctement tout ce qu’il faut faire, détailler, et surtout choisir avec soin la personne à qui il délègue.

C’est un point important lorsque l’on arrive à faire des petites longues semaines de 70h ou plus. Malgré la passion, le travail est submergeant, et des instances décisionnelles sera des plus désirables et aidant du mieux.

Pour ce cas d’audit, je suis là pour vous, n’hésitez pas à me contacter pour vous booster en tout temps

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

15. Etre prêt à faire des concessions

Une fois la société créée, vous n’êtes plus une personne, vous êtes un tout. Vos bénéfices personnel ne seront pas forcément coïncidant avec ce du tout.
Sachez faire des concessions. L’entrepreneur est censé être courant que tout se négocie.

Et qu’en principe, il devra faire quelques concessions pour certaines affaires, afin que l’entreprise se porte au mieux. Il devra parfois céder des avantages à ses clients les plus fidèles à travers les moyens de ristournes ou d’escompte .

Entreprendre mieux impliquera également de passer plus de temps au travail parfois pour pouvoir remplir un contrat. Il faut qu’il soit capable de travailler sous pression, car subir la pression on aime ça n’est-ce pas?

Rejoignez-nous sur Facebook   ENTREPRENDRE Mieux . Je suis aussi sur YouTube , pour vous guider dans vos périples entreprenariaux. Retrouvez moi aussi sur les réseaux sociaux  FacebookInstagramTwitter  et  LinkedIn.

A très bientôt

Fabrice Hochui

Entreprendre mieux et créativité

Bien le bonjour vaillant entrepreneur du net. Aujourd’hui j’ai décidé de vous faire un article plus orienté pour les décideurs ou les managers, ceux qui ont une vision et la volonté d’avoir ce pouvoir de changement . Et pour cela la créativité est au top de l »importance.

En effet car l’importance qu’on a de soi influe gravement sur la réalité des choses.

Ma personne en tant que Fabrice Hochui, fondateur du Groupement de Entrepreneurs Plus Dynamique et plus audacieux a vécu bien des aventures dans les 29 ans qui se sont suivi en tant qu’entrepreneurs, et voici ce que j’ai à vous dire pour favoriser la créativité en entreprise tant dans l’organisation que dans un mouvement d’inspiration idéale pour chacun d’entre vous  :

Voyez-vous votre entreprise assez créative ?

Souhaitez gôuter à la pincée de créativité qui est en chacun des membres qui la composent ?

Ou en ressortir ce qui peut encore s’ajouter et ainsi en améliorer perpetuellement ce qui est déjà?

Alors vous vous trouvez au bon endroit, au bon moment.

Donna Williams, une grande analyste du business a suggérer 10 points à souligner si vous voulez vous redémarquer dans ce qu’est la créativité,  10 choses que vous devriez faire si vous êtes une petite entreprise et que vous voulez construire une bonne base de créativité  qui vous aidera à faire croître votre entreprise pour les années à venir.

Prenez le temps de définir vos objectifs

Il va de soi que chacun de nos actions nous distingue, et c’est cette distinction qui fait que la concurrence existe. Aussi, Sachez décider pourquoi vous voulez devenir une entreprise plus créative. Chaque entreprise est différente, tant par les bases, le parcours, les membres qui la compose, l’organisation mais encore les méthodes pour se relancer. Peut-être aimeriez-vous encourager la créativité pour devenir plus compétitif. Ou encore, vous souhaitez créer un endroit plus agréable où travailler. Soyez concis, de telle sorte que vous puissiez précisément faire sentir ce que vous souhaitez améliorer, et ce que vous souhaitez inspirer.

Définissez verbalement vos aspirations de créativité

Prenez ouvertement la décision de manière consciente et publique d’être et avoir une entreprise créative. Déclarez-le et partager-le avec autant de personnes que possible est un excellent moyen de s’engager dans cette démarche.

Il est clair que plus je me mets en tête ce que je veux, plus c’est aspiration à s’engager se fait sentir, et plus on le veut, plus on peut l’acquérir.

Mieux encore, quand vous l’écrivez, le taux de réussite est encore plus important !!! On me connaît en tant que Fabrice Hochui celui qui met en répétitions en plusieurs étapes sur de petits détails.

Je dirais plutot que je prend le temps de bien exprimer pour que je puisse être pleinement compris que de permettre à ces points de ne pas être négligé et mieux d’être en avant, d’où ma précision dans ce cas de figure « plusieurs étapes » qui dit un mouvement d’avancée car nous ne restons jamais sur place.

Votre organisations doit se faire pour autant par rapport à l’objectif poser. Inspirer est une chose en soi, et organiser pour communiquer son accrochage en est la suite logique : Choisir entre un réunion et une communication en ligne dépendra de vos buts, mais sachez toujours savoir qu’est ce qui est le plus efficace.

Si par exemple vous voulez capter vos employés d’une manière impactante, une réunion s’impose, mais si vous voyez que la vitesse de communication est de mise, voyez en fonction en l’abordant par mails à chaque intéressé !

La stratégie

La créativité n’est pas une chose ponctuel et il faut la cultiver. Voyez comment maintenir cette culture pour chaque employés. Allez vous organiser une réunion de brainstorming pour une équipe à avec régularité donnée ? Contactez-moi pour vous y conseiller.

J’ai UN CADEAU POUR VOUS ICI : 4 vidéos en Bonus POUR ETRE LIBRE VOUS AUSSI

Inspirez le désir

Il ne s’agit pas de le définir vos idées par vous seul, il faut que les grâces accordé par ce que vous proposez donnent envie. Donnez au monde autour de vous l’envie de s’engager dans cette aventure.

 Les entreprises créatives sont dynamiques et énergiques.  Prenez les Studios Disney, qui n’a pas envie de se retrouver chez Disney d’après ce qu’ils arborent? Et ne savent-ils pas continuer cette envie d’être créatif et cette envie de rester créatif en tout temps ?

Plusieurs options s’offrent à vous quant à la volonté permanente d’être créatif. Proposez (ou imposez) des moments de concours de créativités. Prenez autant de bonnes idées que possible et n’oubliez JAMAIS de SAVOIR RECOMPENSER comme il se doit les meilleurs.

Cela sert de motivation autant pour les vainqueurs du moment et les futurs challengers. Ne freinez pas un employés qui est votre collaborateurs de fait dans ces désirs. Il a des rêves, tant matériels qu’idéaux, vous avez des intérêts

Récompensez la créativité

La stratégie une fois établie, un point sur cette récompense mérite d’être souligné, notamment qu’une fois que vous avez des gens enthousiastes et inspirés, vous devez travailler à les maintenir dans cette voie.

Pourquoi pas décerner un prix mensuel à l’idée la plus créative? Après tout, on récompense bien les surplus de vente par des primes de production, alors pourquoi pas la créativité !

Etre créatif et innovant c’est se placer de façon sur d’une manière ou d’une autre par rapport au concurent. Voyez les 7 clefs pour entreprendre à la sauce Fabrice Hochui pour vous aider à être plus libre et faire savoir que vous l’êtes.

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

Ne sous-estimez pas les avantages d’un individu enthousiasmé par le ressortissement de la créativité en lui et le fait que son lui intérieur pourra être récompensé, juste avec un peu d’ouverture d’esprit, vous aurez des bénéfices collossaux !!!

Encouragez la curiosité et les questions

Je ne saurez que trop dire que bloquer les gens dans leur soif est synonyme d’empêchement à la créativité.

Sachez que les gens créatifs sont des gens curieux. Et les gens curieux se questionnent. Beaucoup d’entreprises ne veulent pas que leurs employés se posent de questions – elles veulent qu’elles courbent l’échine et fassent le travail pour lequel elles sont payées.

Certes, il existe une notion comme je suis le patron et que je n’ai aucune obligation de suivre ce que les autre disent et encore moins mes employés, mais on prend le risque d’avoir des gens robots qui aiment « à peine » ce qu’ils font, avec le risque logique que les chances d’atteindre les objectifs initiaux sont généralement faibles.

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

Par ailleurs, ces entreprises ne seront jamais amenées a avoir des idées de rupture et a faire avancer les choses. Osez être une société à solution qui met en avant la bonne marche de celle-ci.

Promouvez un comportement de libre-échange des idées

Cela est bien connu: La peur tue la créativité. Un individu sera plus enclin à aimer ce qu’il fait et donner le plus de cr »ativité possible si l’on lui expose ses avantages et non primoradialement ses responsabilités péjoratives.

Encouragez-vous, vos gestionnaires et vos employés à procéder avec courage et conviction. Donnez-leur un filet de sécurité pour tomber si ils trébuchent, et permettez la création d’un univers où il existe un filet de sécurité pour un travail donné, mieux encore, permettez-vous d’en avoir un et d’éviter d’avoir l’idée pratique d’un suicide professionel pour votre staff.

Toutefois notons qu’il y a une différence entre attitude courageuse et comportement imprudent, si l’un est bénéfique, l’autre pourrait mettre en péril beaucoup de chose..
En définitive, si vous mettrez une quelconque barrière, puisse-t-elle rester dans un cadre de conscience pour les individu, et la collectivité.

Vous aussi osez être libre dès maintenant en prenant gratuitement 4 vidéos de mes formations ici

Créez un environnement créatif

La créativité est dans la tête ? Ne se constate-t-il pas plutôt dans la pratique? Et comme le favoriser ?

Quel que soit votre domaine, il est toujours mieux de laisser une part de personnalité à un employé. Il doit sentir qu’il a une certaine liberté et donc une identité.

Qu’est-ce qui est mieux, une rangées de cases de bureaux s’entassant qui se ressemblent touts.? Ou une permission à tout un chacun de s’exprimer (en respectant l’ordre public et les bonnes moeurs si je puis dire bien sur).?

Etre créatif et être entouré de membre qui le sont c’est une recherche constante des idées. Cela pour leurs permettre d’apprécier leurs cadre, leur environnement, et de la même manière leur travail.

Là les employés perdent peu à peu leurs visions de souffrances du travail et AIMENT toujours plus ce qu’ils font car ils s’identifient par ces choses que vous leurs permettez de ressortir. Vous serez un mentor automatique.

Remarquons que permettre de personnaliser l’environnement de travail ne nécessite pas vraiment une surplus de dépense de votre de part. C’est plus souvent le contraire : Vous donnez, vous permettez et on réarrange pour le bien de toute la société.

Encouragez la diversité

Lorsque vous faites un recrutement, souhaitez-vous réellement avoir un archétype d’individu pour faire un travail et que tout le monde ressemble à cet archétype ?

Vous êtes-vous déjà rendu dans une société où tout le monde avait l’air de se ressembler? C’est quasiment la critique que l’on fait généralement sur les sociétés contemporaines.

La peur de pouvoir être remplacé par un robot est toujours grandissante, et au dela de la peur c’est un risque bien réel.

La question est: pour un travail fait de la même façon par chacun, si la possibilité d’un robot apparaît, pourquoi ne pas prendre un robot? Juste parce que jusqu’à nouvel ordre, un robot n’invente pas au-delà des combinaisons que son codage initial lui a permis.

Et les entreprises qui pensent devoir ajuster à des objectifs excluant la pensée créatives se vouent au risque constant de devoir rattraper la créativité des autres. Si vous voulez que vos employés soient créatifs, laisser les être eux-mêmes. Ne les faites pas entrer dans un moule!

Entretenez un climat de confiance et de respect

Actuellement, les cadres ont leurs lieux de restauration, qui est différent du personel de nettoyage, ou encore des hauts dirigeant. Chez nos amis nordiques , cette frontière entre « classes » n’est pas sentie.

Chacun a son rôle, et ce n’est pas une question de suboordination forcée. Et même dans les dans la mesure ou la subordination est pratique, il faut plus insufler l’esprit de coordinateur aux chefs d’equipes. Cela pour justement ne pas limiter les employés dans leurs créativité.

Un problème se pose lorsque les tensions existent dans une ou plusieurs équipes: non pas celui de se surpasser soi même, ça sera toujours bien pour la société en général, mais plutot en esseyant de planter un couteau dans le dos de ses collègue.

Soyez habile et entretenez une entente tant de l’ordre décisionel vers l’execution, mais aussi horizontalement, c’est-à-dire entre chaque équipe et aussi chaque individu de chaque équipe.

Les conséquences lors d’une mésente entre de plus en plus d’employés n’est JAMAIS à sous estimer. Et les bénéfices sur le long terme est TOUJOURS dégressif si vous ne gérez pas assez tôt.

L’important, c’est de traiter tous vos employés avec respect et confiance. Aussi de les encourager à faire de même à mesure que votre entreprise grandit.

Sans créativité dans le milieu du travail, il n’y aurait pas d’innovation. Sans innovation, il n’y aurait pas de produits qui changent le monde ni d’idées de business novateurs.

Appréhension


La créativité est partout. Ou plutôt : elle est invoquée partout. Que ce soit dans le monde de l’entreprise ou dans le secteur public et associatif. Pourans l’espoir d’être la boîte à outils salvatrice de nos sociétés post-croissance. Si l’économie industrielle reposait sur l’exploitation des ressources naturelles, l’économie de la connaissance se fonde en effet sur l’exploitation des ressources intellectuelles.

Et il n’est pas trop tard pour commencer à insuffler de la créativité dans votre entreprise !

Le bénéfice est d’autant plus certain s’il nécessite plus de ressources de votre pârt pour innover « seul(e) » que de permettre une créativité pluralisée. Cela aiderait dans le bon fonctionnement en général de vos affaires. Que le bonheur que vous souhaitez bien évidemment pour ceux que vous engagez




Rejoignez moi sur YouTube, pour vous guider dans vos périples. Retrouvez moi aussi sur les réseaux FacebookInstagramTwitter et LinkedIn.

A très bientôt

Fabrice Hochui

Entreprendre Efficacement et Style de Vie

Bien le bonjour cher aventuriers de la réussite. Vous êtes vous déjà senti sur un vide temporaire, sur lequel vous vous demandiez où le combler ? La pensée gère tout, et gère l’application vers la vie.

Entreprendre efficacement nécessite la volonté de réussir, mais aussi de transmettre ce qu’on est.

Vous ne vous aventurerez pas dans ce que vous n’aimez pas, ou où vous n’êtes pas à l’aise. La qualité de votre vie vient de prime abord de votre estime de soi, mais la nécessité logique vient sur le fait que votre action doit faire votre bonheur.

Le but et l’agissement ne doivent faire qu’Un. Moi j »ai primordialement aimer ce que je fait, sachant que les moyens augmentent, l’approche des buts le font aussi. 

  • Obligation et passion

Un artiste, un technicien?

Vivre pour vous et pour vous ne veut que vous le vouliez. Un témoignage récent de la part d’une professeur de lettre me dit qu’être quelque chose que l’on doit être par nos acquis ne veut pas forcément dire que l’on est complet.

Beaucoup de ceux qui réussissent financièrement on du mal à définir le bonheur, et vous qui arborez ce chemin de réussite, sachez au moins que la passion est un condition, est une chose à cultiver, mais aussi un but en soi.

Réussite est connectable à la volonté de réussir,  qui est encore assimilable à la passion qui anime le bon entrepreneur. Avez-vous des fois du mal à trouver votre passion et ou vous êtes?

Développez votre fort intérieur et Devenez Libre à votre tour gràce à l’ENTREPREUNARIAT prenez rendez vous ici https://calendly.com/groupement974

  • La course du bonheur

Plusieurs facteurs motivent nos Jedis de la réussite.

Libre financièrement?

Prouver que vous êtes mieux que ce que vous êtes actuellement? Ou pouvoir être ce que vous devez être semble être idéal pour  suivre votre route. Mais ne mélangez surtout pas moyens et réussite.  Savoir réussir et être efficace est avoir le sourire au bout des lèvre au moins à chaque étape qui se dresse

.  

Une personne ayant le train de vie étant dit « parfait » comme étant l’étudiant modèle et sortante qui souhaite s’appliquer et être employé en se contentant strictement de ce qu’elle est l’exemple du « contre-bonheur. »

Si vous lisez ceci, je vous ne vous conseillerais jamais de dire non à ce qui vous va, bien au contraire je vous suggérerais d’agir de telle sorte que vous soyez heureux.

Toutefois, se savoir libre ne démarre pas sur la volonté de continuité de l’asservissement. Comme toute charité bien ordonnée commence par soi, sachez que le bonheur se trouve lorsque vous SAVEZ qu’entreprendre pour soi est l’éclatement de votre bulle d’expression pour que l’on sache que vous êtes là pour vous.

  • Se reposer sur ses lauriers?

Certains jugeront constamment leurs qualité de vie dans un instant ponctuel.

Pourquoi donc arrêter si l’on a touché spontanément à la douce avancée?

Puisse-t-on aimer ce que l’on fait, puisse-t-on respecter notre personne au point de ne pas négliger nos efforts par rapport à notre cadence d’entrepreneur. 

Pensez toujours aux futurs. En 29 ans d’expérience je n’ai jamais pensé à négliger une sorte d’occasion, ou à m’arrêter sur un gain.

Vous aussi osez être libre dès maintenant. Prenez gratuitement 4 vidéos de mes formations ici.

Aussi, dire se reposer sur ses lauriers reprend même la logique de la simple réussite éphémère parce qu’on a voulu « essayer » un peu.

Le GEPAD+ ne s’est pas fondé par une volonté unique ou ponctuelle de personne voulant être un loser juste après. Osez continuer ce que vous méritez d’être.

Osez affirmer que l’avenir et vous ne faites qu’un.

Pensez à vous autoriser d’être l’être entreprenant qui saura ce qu’est réussite. SOYEZ REUSSITE !!!

Sachez que vous êtes définit par ce que vous prêchez.

Votre qualité présumée de vie est ce que vous transmettez. Votre volonté se développera toujours en fonction de phase de test qu vous oserez mettre, de la façon dont vous jugerez l’acheminement des choses vers votre vision, VISION qui ne saura avoir une soif étanchée sans s’être desaltéré sur votre jugement de la qualité de vie.

Vous ne serez pas assoifé sans avoir étanché votre REUSSITE. Cela démontrant sur un qualité de vie sur lequel l’on peut s’identifier.

N’oubliez pas votre  cadeau  qui ne s’expirera pas si vous cliquez assez vite.

Rejoignez-nous sur Facebook   ENTREPRENDRE Mieux , vous allez aussi voir  YouTube  pour d’autres conseils entrepreneuriaux. Retrouvez moi aussi sur les réseaux sociaux  FacebookInstagramTwitter  et  LinkedIn.

A très bientôt

Fabrice Hochui

Entreprenariat et vacances

Bonjour à tous, j’espère que vous vous portez bien. Dans mes petites envies de vacances j’ai pensé à mais ce n’est pas forcément la saison.

En trottant dans ma tête sur mes destinations je me suis dit: «Tiens, si moi j’y pense c’est que quelqu’un d’autre a besoin de le faire aussi» et j’ai décidé de le mettre à l ‘écrit. Le sujet n’étant pas vraiment transformateur l’hiver en été mais plutôt vacance et gestion d’entreprise.

En tant qu’entrepreneur nous vivons des outils qui sont à notre disposition notamment pour se répandre avec les médias sociaux, mais aussi tout bonnement intéragir avec ce que sont les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn ou encore Snapchat . Mais il faut bien marquer le développement personnel, savoir quel est notre cadence, nous armer des 7 clefs qui permettent d’entreprendre Mieux.

En toute honnêteté, à chaque époque de l’année les affaires changent, que ce soit en juillet, août ou encore en décembre, c’est financièrement difficile. Il y a moins de vente, mais c’est une raison pour mettre votre plan marketing en veilleuse?

 

Plusieurs facteurs sont à prendre en considération, notamment l’ancien concept des «jours de congé» des deux dernières semaines de juillet. Les collaborateurs ont désormais des temps plus flexibles.

 

Par exemple Entre mai et septembre, les vacances constituant un Déséquilibre Qui les affecte  les performances de l’entreprise . Il manque toujours un décideur pour conclure, les projets les moins urgents sont mis en œuvre dans le deuxième plan en raison du manque de personnel.

Et pour être tout à fait honnête, le niveau de motivation général est au plus bas! Cela signifie, il est impensable de  stopper toutes les actions engagées  par l’entreprise pendant ces périodes. Alors, que faire?

 

  1. Restez constamment visibles

 

Les clients sentent quand vous avez la tête dans les nuages ​​ou les pieds dans le sable, vos clients vont pouvoir-être moins d’effort pour vous trouver pendant les périodes de vacances. Facilitez-leur la tâche en restant visible.

C’est le moment de publicité, de marketing direct, de réseaux sociaux ou de newsletter. Les clients ne reviennent pas avec la motivation d’achat. Encouragez vos cibles, si elles sont manquent de motivation.

Les collaborateurs qui ont choisi la fonction ne sont pas absents durant les 8 à 12 semaines pendant lesquelles ils sont estivales pendant qu’ils restent en relation avec l’entreprise. Notons que la passivité ne pourrait pas se faire attendre cher.

 

  1. Bûchez sur votre référencement

 

Là où l’on voit les obstacles, vous y passez des opportunités.

Les vacances! Mais quelle belle période pour créer du contenu! Pour ce qui est des cas, il est vrai Mais,  PRENEZ de L’Avance  Sur la redaction de Vos articles de blog, revalidez Votre Stratégie de mots clés, repensez programme de Votre  bulletin d’ information , Optimisez vos balises, raffinez Votre présence … ou sociale d’Choose si vous externaliser vous y Savez Prendre. Aussi, les vacances, c’est aussi le moment ou jamais le  référencement  de votre site internet pour être trouvé quand vos prospects se remettront à vous chercher.

 

 

  1. Mettez vous en mode «Formation» 

 

The tempo ralentit considérablement beaucoup de professionnels pour investir dans la formation continue alors que leurs projets n’avancent pas. C’est souvent le temps ou jamais

Puisque votre rythme ralentit, il est temps d’investir en formation. C’est le temps idéal pour mettre en place vos  livres blancs , de proposer des  webinaires  ou encore des  catalogues  produits ou services.

 

Avec une suspension de vos activités marketing, vous risquez de perdre votre tempo. Gardez votre ensemble principal. Il va de soi qu’il est impossible de rester dans la mémoire de ses cibles, et de lui casser, vos concurrents, ceux qui vous surveillent sauront en profiter.

Prenez le cas de figure où il y a une tendance générale ce soir, pendant votre pause marketing. On a allumé les projets avec ceux qui ont travaillé avec eux, ils vont travailler?

 

Avez-vous les moyens de courir ce risque? Le marketing, c’est tout au long de l’année! Un parcours joyeux sur lequel on adapte ses efforts en fonction des saisons, mais on continue!

N’oubliez pas votre  cadeau  qui ne s’expirera pas si vous cliquez assez vite.

 

Si vous voulez aller plus loin, plus rapidement, plus éfficacement alors j’ai créer une formation pour ENTREPRENDRE EFFICACEMENT PROGRESSER TROP VITE

VOICI LE LIEN  http://groupement974.systeme.io/e016c968

 

Rejoignez-nous sur Facebook   ENTREPRENDRE Mieux . Je suis aussi sur YouTube , pour vous guider dans vos périples entreprenariaux. Retrouvez moi aussi sur les réseaux sociaux  FacebookInstagramTwitter  et  LinkedIn.

A très bientôt

Fabrice Hochui

 

 

Le Reconduite des données du parcours utilisateurs: Le Data Driven Marketing

Bonjour jeunes Jedi de l’entreprenariat, j’espère que vous vous portez bien, et par la même occasion, vos clients aussi. A ce propos traitez-vous vos clients comme étant les rois ? Êtes-vous assidu sur la récolte des informations sur eux d’une manière précise et leurs utilisations des plus efficaces ? Nous allons aborder un concept d’interaction client qu’est le DATA DRIVEN MARKETING.

I- Du marketing au Data Driven Marketing

Adam Smith disait au XVIIIe siècle que l’homme aura toujours un penchant naturel pour les échanges, et depuis que les hommes ont commencé à échanger et vendre des marchandises et des services, ils ont développé des stratégies de telles sortes que Celles-ci servent à rendre désirables ce qui est proposé aux consommateurs ou utilisateurs, c’est-à dire une mise en valeur des besoins des clients. Ce qui était valorisé au cours des siècles derniers a évolué tout autant que les marchandises.

Alors que les marchands apprenaient à cibler une clientèle en recueillant des informations sur ses besoins et en favorisant des tractations souvent courtoises mais aussi très ritualisées, le marketeur 2.0 doit agir rapidement pour une efficacité optimale à cause de l’évolution constante des plates-formes, mais aussi des outils.

Ainsi toutes les données recueillies dans la « Big data », ces banques de données dont la monétisation est devenue un sujet crucial, sont-elles devenues des ressources particulièrement utiles, que nous revoyons d’une certaines manières chez facebook avec l’avancée de son mode freebasic permettant un accès gratuit à facebook et d’autres sites, qui a pour but de répertorier les recherches et les habitudes des consommateurs, et des informations qui seront partagés entre grandes entreprises…

Produit, Place, Prix, Promotion, ainsi se définissait les Quatre P du marketing traditionnel. Le Data Driven marketing quant à lui intègre un axe essentiel avec le parcours client. C’est un marketing où l’étude du marché est substitué aux données pour plus de compétitivité. Il prend en compte :

  • Plus d’informations à traiter : les données collectées sur le web permettent d’obtenir une connaissance mieux maîtrisée de la cible notamment sur ses préférences, ses besoins, ses habitudes…
  • Une accélération des échanges : l’ère digitale et notamment le e-commerce favorise l’actualisation en temps réel les données de vos clients. Il devient même possible de réaliser des projections de vente.
  • Une personnalisation de la cible : grâce aux données recueillies pour chaque internaute, son profil est affiné. Le marketeur dispose d’une cible qu’il peut atteindre plus aisément en adaptant son message et ses produits.

Le data-driven marketing met à profit le parcours client et ses expériences numériques suscités pour mieux le cibler. Il accorde un traçage assez fidèle de l’utilisateur et d’entrer en relation avec lui. C’est cette optimisation des données data qui a fait éclore et bourgeonner cette nouvelles stratégie marketing dans notre ère d’economie numérique

Aussi J’aurai 4 vidéos entrepreneuriales en cadeau pour vous, puissiez-vous apprécier 😉

II- Les avantages du data-driven marketing

En tant qu’entrepreneur nous vivons des outils qui sont à notre disposition notamment pour se répandre avec les médias sociaux, mais aussi tout bonnement intéragir avec ce que sont les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn ou encore Snapchat . Mais il faut bien marquer le développement personnel, savoir quel est notre cadence, nous armer des 7 clefs qui permettent d’entreprendre Mieux. Bien que ces avantages semblent évident, il est utile de les expliciter et notamment car il permet :

  • Une meilleure perception et une compréhension plus sensible de votre cible : grâce aux outils que la data vous procure, vous analysez plus finement les besoins de vos clients.
  • Une rapidité d’exécution pour vos campagnes de promotion : en utilisant la data, vous disposez d’outils performants. Vous interagissez beaucoup plus vite aux sollicitations de vos utilisateurs et pouvez-vous adapter presque instantanément.

En définitive, vous êtes en constante formation grâce aux données que vous recueillez et aux outils de plus en plus efficaces que vous utilisez. Par ailleurs, tout comme dans l’evolution à travers les âges par rapport à l’adaptation, c’est la faculté d’adaptation aux nouvelles technologies qui fait de vous le bon e-marketeur que vous êtes.

                III-  Comment mettre en œuvre une stratégie de data-driven marketing efficace ?

Pour optimiser le data-driven marketing au sein de votre activité, il est essentiel de suivre rigoureusement des étapes clairement définies

  1. Définir l’outil de référence du data-driven marketing, à savoir votre métrique. Il peut s’agir pour votre produit de répondre à la problématique de l’utilité de votre produit par rapport à tous les autres produits, comme tout système classique, mais n’oubliez pas transmettre votre pourquoi, mais aussi à l’occasion d’utiliser des méthodes telles que la « long traîne » …
  2. Définir des objectifs à atteindre dans des délais impartis : vous pouvez le formuler simplement comme « augmenter mon taux de conversion de 4% sur une période d’un mois » par exemple. Il vous faut alors développer des stratégies pour cibler et ainsi pour convertir 4% des visiteurs de votre site en clients.
  3. Analyser les comportements clients : pour ce faire, il faut définir d’où provient principalement le trafic sur votre site et comment le fidéliser en mettant en valeur les pages les plus performantes.
  4. Développer et analyser les campagnes marketing : une fois vos objectifs définis, en bon e-marketeur que vous êtes, il faut les mettre en œuvre (et non pas seulement esseyer) et bien sûr effectuer un retour sur expérience grâce à des outils d’analyse tel que Google Analytics par exemple.

Notons qu’une campagne de data-driven marketing requiert des qualités de rigueur et d’analyse pour qu’objetictifs et réalités se concordent du mieux possible. Mais ça vous l’aurez deviné.

N’oubliez pas votre cadeau qui ne s’expirera pas si vous cliquez assez vite.

Rejoignez-nous sur Facebook  ENTREPRENDRE Mieux. Je suis aussi sur YouTube, pour vous guider dans vos périples entreprenariaux. Retrouvez moi aussi sur les réseaux sociaux FacebookInstagramTwitter et LinkedIn.

Fabrice Hochui