Entreprendre et commencer mon jardin idéal

Bonjour et bienvenue à vous cher lecteur. Et si on parlait un peu jardinage et de mon jardin idéal ?

Avant de vous demander :  » Où est l’intérêt d’avoir un jardin ?  »

Raison idéal pour avoir un jardin

La pollution, la mal nutrition, et même la pauvreté, ne sont que le fruit d’une industrialisation trop poussée. On a mal employé nos connaissances idéal et notre technologie. Il vous faut vous réconcilier avec la nature. Quoi de mieux qu’un petit jardin pour commencer

Du petit coin idéal de verdure, en passant par le jardin mural, un potager, voire même un mini écosystème chez vous, pour votre bien être.

La nature et le jardinage est avant tout une passion familiale. Une passion que nous nous transmettons de père en fils et de mère en fille. Nous avons pour but de rendre le monde plus vivable et plus en harmonie avec l’environnement.

Je m’appelle Fabrice Hochui, et aujourd’hui je vais vous apprendre comment vivre mieux, et comment vivre avec la nature avec votre nature, pour avoir une MEILLEURE qualité de vie.

1- Mettez-vous à la permaculture, idéal !

La permaculture, c’est quoi ? Vous en avez déjà parlé ?

La permaculture consiste à cultiver, bien sûr, mais cultiver en respectant la nature.

Cela vous permettra de ne pas perdre trop de temps dans l’entretien de votre jardin. Car vous créez et vous adaptez un écosystème qui sera AUTONOME.

A- Les bases de la permaculture

Elle se base avant tout sur l’étude de la qualité du sol. Puis bien sûr de l’environnement dans lequel vous vous trouvez (Température, région, etc.)

B- Dans quel but idéal?

Le but est que vous puissiez développer votre petit jardin sans trop vous en soucier.

Mais nécessitera quand même un petit travail de prospection.

II- Un jardin idéal sans prise de tête

Quoi ? Vous voulez encore plus simple ? N’exagérons pas

Eh bien si, EXAGERONS. Croyez-le, il y a plus simple et idéal.

Voyez-vous, j’ai depuis quelques mois expérimenté la culture de bambous.

Dans quel intérêt ? Parce que j’aime la nature, et la nature me le rend bien.

Comment ? J’ai oublié de le préciser, je suis chef cuisinier, et je cuisine depuis mon plus jeune Age, et mes parents me laissaient utiliser les légumes du potager. Et entre nous, il n’y a pas mieux qu’un produit bien frais et bio.

Donc le bambou, que vous le mettiez dans un pot, au sol ; qu’il soit nain ou géant, et peu importe ça variété. Le bambou poussera toujours. A une exception, il a besoin de beaucoup d’eau, entre 15 à 20 litres toutes les 2 semaines.

MAIS, quand il sera mature, il pourra supporter des mois sans eaux.

Et le rendu visuel est tout simplement magnifique. Vous verrez à quel point la nature peut vous procurer du bienêtre, au corps et à l’esprit.

A- Quand taillez votre bambou pour l’idéal ?

Le taillage d’un bambou s’effectue en hiver, avant la reprise de la végétation, février mars

Et avant l’été, juin juillet.

B- Fertiliser son bambou

Le bambou comme je vous l’ai dit, nécessite très peu d’entretien.

Malgré tout pour les bambous cultivés en pot et pour les bambous géants, fertiliser est indispensable. Le sol doit rester riche pour que le bambou puisse se développer normalement.

Un simple compost fera l’affaire début printemps.

Par contre ceux pantes dans des pots auront besoin d’un fertilisant spécial pour bambous.

C- Le point négatif de la permaculture: non idéal ?

Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas perdu votre temps.

Je voudrais juste que vous n’oubliez pas le fait que la permaculture prend du temps, de l’analyse.

Apprentis jardiniers, vous serez effrayés et vous vous heurtez. MAIS ! Ce ne seront pas des conséquences avec un impact fort, et ça prendra très peu de temps pour remettre le toit fans le bon ordre.

3-BIO !

On en parle beaucoup depuis quelques années, et c’est normal. On a passé trop de temps à manger, boire et même respirer de la saleté. Le temps est venu de vivre sainement.

A- Mon potager Bio idéal

Frais, naturel, le meilleur produit pour un chef cuisinier.

Je vais vous apprendre comment arranger votre petit potager.

« Arranger », car certains légumes se protègent s’ils poussent les uns à côtés des autres. Et sachez aussi qu’il y a des associations de légumes à ne pas faire dans votre potager.

Les données qui vont suivre m’ont été transmises par mes parents et par mes grands-parents avant eux

Je vais donc vous les montrer, et c’est GRATUIT, donc idéal parce que j’aime partager.

a- L’ail

Associez-le avec la betterave, le fraisier, la laitue, la carotte, la tomate et la pomme de terre.

Evitez de le mettre à côté d’une fève, du haricot, du pois ou du chou.

b- L’asperge

Il se sentira mieux avec ses amis cocombre, persil, poireau, pois et tomate.

Evitez de le mettre avec l’oignon, l’ail et la betterave

c- L’aubergine

Son meilleur c’est l’haricot. Et il s’enetend mal avec la pomme de terre

d- La betterave

Elle aime bien s’entourer de ses amis céleri, chou, laitue oignon et radis. C’est un légume qui aime tout le monde, il n’y a pas vraiment de légumes avec qui elle n’aime pas être associée.

e- La carotte

Comme la betterave, celle-ci n’a pas d’ennemis et aime trainer avec tout le monde, mais elle aime bien passer du temps avec la ciboulette, l’oignon, le radis, la tomate, la laitue, le poireau, le haricot et le pois.

f- Le céleri

Le céleri comme je l’ai dit s’entend bien avec la betterave, mais aussi avec le haricot, le radis e le pois. Il a par contre du mal avec le maïs, le persil et a laitue.

g- Le radis

C’est le copain des haricots, du pois et de la betterave.

Il n’apprécie pas la compagnie du chou et de la pomme de terre.

h- L’échalotte

Laitue, betterave, tomate, voilà son équipe solide. A écarter du haricot, du poids et de la fève avec qui il ne s’entend pas.

i- Le poireau

Mettez-le à proximité de la tomate, de la carotte, du chou, du céleri, de la laitue, de la betterave et de l’oignon.

Evite par contre de la plantée aux alentours d’une plant de chou, de pois et d’haricots.

j- Le cocombre

Le cocombre aime bien être entouré de laitue, maïs, haricot, pois, asperge et céleri.

Être en compagnie de pomme de terre, de tomate et de radis ne lui plaît pas.

k- La tomate

Planter votre tomate à proximité de vos plants de carottes, de radis, d’oignons, d’asperges, de céleris, de maïs et d’asperge.

A surtout éloigner de pois, de pomme de terre, d’haricot et de betterave.

l- L’oignon

Il aime s’entourer du fenouil, de la carotte, de la tomate, du poireau, et de la laitue.

Veillez à l’écarter de la pomme de terre, du chou et du haricot.

m- La courgette

Maïs, pomme de terre, laitue, voilà les meilleurs amis de la courgette.

Veillez à ce qu’elle garde ses distances avec le radis. Ces deux s’entendent comme chien et chat.

n- Le pois

Le pois est très sociable comme légume. Radis, carotte, céleri, chou, concombre, laitue, maïs, navet et pomme de terre est l’entourage qu’il lui faut pour s’épanouir.

Ail, poireau, oignon échalotte ne font pas partie de son cercle d’amis par contre.

o- La laitue

Pois, radis, betterave, carotte, chou, chou-fleur, concombre, oignon, poireau. Voilà ce qu’il faut aux alentours de votre plant pour avoir une belle laitue.

Ne plantez pas de persil, d’épinard, de tournesol et de maïs à proximité d’elle.

p- La pomme de terre

Associez-la avec du chou, du haricot, du céleri.

Ne mettez ni aubergine ni cocombre ni oignon ni tomate ni tournesol à proximité. Et éviter aussi de la plantez aux alentours d’un pommier.

q- Le chou

Si vous voulez faire plaisir à votre chou, mettez pois, betterave, haricot céleri, laitue et pomme de terre dans ses environs.

Et ne le laissez pas en compagnie de poireau, de radis, d’ail, de tomate et d’oignon.

r- L’haricot

Il apprécie être entouré de carottes, de céleris, de choux, de d’épinards, de cocombre, de maïs et de pomme de terre.

Evitez l’ail, le fenouille, l’échalote et la betterave par contre, il n’apprécie pas trop.

Vous savez maintenant comment monter votre potager bio selon vos goûts et vos besoins.

s- Panais et salsifis


La combinaison de ces deux légumes va améliorer votre sol lors de leur croissance. Très peu cultivés, sachez qu’elles ont de saveurs à en faire tomber plus d’un.

Vous pourrez les semer entre fin hiver et fin printemps, soit tout le printemps.

Plantez-les de sorte qu’ils aient beaucoup de soleil sur un sol bien meuble. Et arrosez régulièrement en été.

B- Ma déco BIO

Vous vous rappelez du bambou ? Nous l’avons en fait expérimenté pour faire un enclos zen en bambous pour le potager.

Il y a tellement de possibilité pour vivre dans un environnement zen et nature.

. Ne vous inquiétez pas, on ne parle pas que de bambou.

Mais, je veux que les choses soient simples pour vous, simples et efficaces. Alors parlons un peu bambous.

a- Une haie

Une haie de bambous est en général idéale si vous souhaitez avoir un brise vent.

Tailler une haie de bambous se fait en deux temps.

D’abord au printemps pour tailler les vieux rameaux.

Puis en été pour couper les pouces et arrêter la croissance du bambou.

Pour tailler votre haie de bambous, vous pouvez utiliser soit une cisaille, soit un taille-haie.

b- Une haie basse

Si vous souhaitez délimiter une bordure, les bambous nains son idéals.

Celles-ci ont un feuillage très dense. N’oubliez donc pas de les tailler au moins une fois par an.

La taille des bambous nains se fait entre le mois de mai et juin. Couper et égaliser leur hauteur à la hauteur que vous souhaitez.

Vous pouvez utiliser une débroussailleuse munie d’un disque pour la taille de votre bambou nain.

c- Ornement

Le bambou géant serait parfait en ornement. Notamment grâce à sa grande taille qui eut atteindre les 20 m, et un chaume de 8 à 10 cm de diamètre.

Que vous le plantiez en isolé ou en groupe, le rendu saura vous séduire.

Vous devrez d’abord commencer par enlever les chaumes fanés ou cassés, tordus ou cassés, à l’aide d’une scie en fin d’hiver. Puis en fin de printemps début d’été, faites une taille éclaircissement.

d- Plantes suspendues

Comme promis, passons à autre chose. Le bambou c’est bien comme vous l’aurez constaté, mais il y a encore mieux.

Pour vos plantes suspendues, essayez d’utiliser des plantes grasses.

Celles-ci n’ont besoin que de peu d’entretien. Son exotisme saura vous séduire. Un petit jardin dans la maison qui vous apportera fraicheur, zen, et bien être.

e- Des plantes aromatiques dans la cuisine

Une jolie déco pour ma cuisine, et pourquoi pas la vôtre. Un pot par ci et par là, Et surtout le point le plus IMPORTANT dans mon bureau (ma cuisine) : quelques pots d’herbes aromatiques.

Ce serait un crime si un amoureux de la nature et une passionnée de la cuisine n’a pas ses petits plants d’herbes aromatiques.

Et le petit plus, vous aurez un accès direct avec vos condiments pour préparer de bons plats 3 étoiles. Le délicat parfum de ces plants sauront éveiller vos sens pour bien vous sentir vivant.

Ce ne sont que quelques possibilités en fait. Le choix, les combinaisons sont quasi infinies. Votre imagination est votre limite. De la décoration murale, passant une séparation boisée au tronc d’arbre porte manteau.

Pour votre déco bio, je vous invite à cliquer ici pour en savoir plus.

4- Des légumes, des fruits et des fleurs

Il existe des associations entre légumes idéales à l’épanouissement de ces derniers.

Oui on en a déjà parlé, mais le tournesol mis à part, nous n’avons pas parlé des associations fleurs-légumes ou fleurs-fruits ou fruits-fleurs, enfin bref, vous avez compris.

Car oui en effet, certains légumes, associés à certaines fleurs donnent des résultats très satisfaisants. Vos fleurs et vos légumes seront contents, et le visuel est 1000 fois mieux.

A- Bourrache et fraise

Mettez-les sur un sol riche et bien profond.

La bourrache a cette tendance d’attirer les insectes qui vont aller polliniser les fraisiers. Il est aussi un condiment idéal pour votre fraisier.

Ces deux amis vont s’entretenir que votre intervention sera à peine utile.

B- Œillet d’Inde et tomate cerise

L’œillet d’inde est en quelque sorte un ange gardien pour la tomate. Il a pour particularité de chaque les parasites et les pucerons.

Ces deux-là les mêmes conditions pour s’épanouir. Et lorsque l’œillet sèche, ses graines peuvent être recyclées pour les semer l’année suivante.

Le sol doit être riche pour leur plantation, n’hésitez donc pas d’utiliser du compost avant leur plantation.

C- Courgette et dahlia

Le dahlia, cette magnifique fleur aime vivre aux côtés de plantes basses, la courgette entre autres.

Ces deux amis maintiendront votre sol frais et empêchera les mauvaises herbes de pousser.

Il y a plusieurs variétés de dahlia, choisissez celles qui ont un grand développement pour que la courgette ne finisse pas par les étouffées.

Le sol doit être bien enrichi et ne doit pas être trop humide pour les planter.

D- Artichaut et asperge

Le petit rouge des fruits de l’asperge en fin de saison se marie bien avec le feuillage gris-bleu et le violet du feuillage de l’artichaut.

Une combinaison qui est une valeur ajoutée pour l’esthétique de votre petit jardin. Vous verrez, les oiseaux viendront dans votre jardin pour déguster les graines de vos artichauts, un vrai régal pour les yeux.

Lors de la plantation, veillez à garnir votre sol de matières organiques. Plantez au soleil, l’artichaut derrière l’asperge. Et gardez un écart de 80 cm entre les deux.

E- Ail et pêcher

Aïe, péché ? Non, aille pêcher.

Un champignon qui pousse au printemps, lorsque le soleil n’est pas très présent du nom de cloque du pêcher est un fléau pour votre pêcher.

Les fruits de l’arbre ne pourront pas murir correctement à cause de ce champignon.

Heureusement que son copain l’ail est la solution du problème. Quelques bulbes d’ail plantés au pied du pêcher suffisent à empêcher la pousse de la cloque du pêcher.

Ne plantez pas vos bulbes d’ail dans un sol trempé, et laissez au moins 30 cm entre ces bulbes d’ail.

F- Fenouil et navet

Le fenouil a cette mauvaise habitude de faire de l’ombre à ses amies au potager. Mais son délicat parfum est très efficace pour éloigner la mouche du navet.

Donc comme, t la planter, puisque celui-ci réclame beaucoup d’espace pour pousser correctement. Eh bien très cher ami, déjà en premier lieu, éloigner le haut max des choux. Plantez-les en bordure de votre potager.

Un écran naturel se formera, plantez vos navets tout le long de ce mur. Garde quand même de l’espace entre les deux. Comme je l’ai dit, le fenouil a besoin d’espace.

Effectuer un pailla du sol en été pour que tout reste frais.

G- Geranium et poivre

Les pucerons sont un vrai fléau pour le poivron. Pulvériser de l’eau permet parfois de repousser les parasites.

Donc si votre but dans la vie c’est pulvérateur de parasites et acariens, ça va, vous pouvez reste là à surveiller vos poivrons.

Pas de panique, le parfum naturel du géranium suffit à repousser ces parasites.

D’autre part, ces deux plantes offrent un spectacle magnifique à maturité. Ils ont un gros potentiel décoratif.

Evitez d’arroser les feuilles de ces plantes.

FELICITATIONS

Vous voilà prêt, vous savez maintenant comment arrangez votre jardin bio, votre potager et votre déco. Être en harmonie avec la nature.

Qu’attendez-vous ? allez prendre vos outils et acheté vos graines et plants et autres, jardine. Il est temps de réparer cette notre belle planète et de se réconcilier avec la nature.